Icon Sport

Bamba, victime de propos racistes, a répondu sur le terrain

Bamba, victime de propos racistes, a répondu sur le terrain

Le 18/09/2021 à 18:42Mis à jour

TOP 14 – Alors que Demba Bamba a contribué à la large victoire du LOU face à Perpignan (47-3), ce samedi, inscrivant le premier essai des siens, son entraineur Pierre Mignoni a révélé les propos malveillants dont a été victime son pilier à l’issue de la défaite à Pau. Et l’international tricolore a parfaitement répondu, sur le terrain.

Après sa victoire face à l’USAP, le LOU se serait bien passé de devoir commenter des faits qui n’auraient pas dû exister. Mais comme nous pouvons le confirmer, il est vrai que samedi dernier, après la défaite des Lyonnais sur le terrain de Pau (21-17) dans le cadre de la 2ème journée du TOP 14, plusieurs messages malveillants ont été publiés de manière publique sur les réseaux sociaux, attaquant directement plusieurs joueurs lyonnais. S’ils ont rapidement été effacés, certains joueurs ont également reçu en message privé des propos insultants. Parmi les victimes de ces paroles scandaleuses – parfois racistes – on retrouve le pilier international Demba Bamba.

Alors que le joueur n’avait pas connu la réussite sportive escomptée face à la Section, son entraineur Pierre Mignoni avait le choix de lui renouveler sa confiance face à Perpignan en l’alignant d’entrée, en partie aussi après ce qu’avait vécu son joueur. "Je voulais lui donner cette opportunité de rebondir. J’attends de lui de la régularité sur le terrain et en dehors, a d’abord expliqué l’entraineur. Il a répondu à certaines critiques très désagréables sur les réseaux sociaux. Cela a choqué pas mal de joueurs. On tombe dans un monde d’imbéciles qui se permettent de critiquer et d’insulter, avec des propos très mal placés. Le club a répondu à cette personne. On ne touche pas aux joueurs. On ne touche pas à la couleur de peau. C’était un scandale. Demba a été touché et il a répondu par la plus belle des manières."

Bamba : "On a le droit de se tromper. Il faut vite basculer mais il ne faut pas se tromper deux fois"

En effet, l’ancien Briviste a marqué le premier essai des siens dans ce festival à sept essais, et il a également commenté les révélations faites par son entraineur. "Il y a plein de réactions sur les réseaux. Cela fait partie de notre métier. Il faut savoir les prendre. Des fois il y a de bonnes choses, des fois il y a de mauvaises choses. On a le droit de se tromper. Il faut vite basculer mais il ne faut pas se tromper deux fois, a d’abord déclaré Demba Bamba, forcément revanchard à double titre. C’était anonyme, cela peut être n’importe qui et cela ne m’a pas touché plus que ça. J’avais juste envie de montrer un meilleur visage. Je ne me suis pas concentré sur le reste."

Contenus sponsorisés