Icon Sport

Douze semaines de suspension pour Pieterse !

Douze semaines de suspension pour Pieterse !
Par Rugbyrama

Le 29/09/2021 à 20:06Mis à jour Le 30/09/2021 à 11:34

Convoqué ce mercredi en commission de discipline, pour le plaquage d'une extrême violence asséné au demi de mêlée de l'UBB Maxime Lucu lors de la 3e journée de Top 14, le deuxième ligne castrais Ryno Pieterse a écopé d'une suspension de douze semaines, pour un geste qualifié de "jeu dangereux". Il ne pourra pas rejouer avant 2022.

La sanction initiale était de 24 semaines. "Après prise en compte des circonstances atténuantes (casier disciplinaire vierge, jeunesse et inexpérience, reconnaissance de la culpabilité, expression de remords, conduite avant et pendant l'audience), la sanction a été réduite de douze semaines" précise le communiqué de la LNR.

Au moment des faits, le colossal deuxième ligne du Castres olympique (1, 96 m pour 115 kg) avait désintégrer Maxime Lucu, le demi de mêlée de l’Union Bordeaux-Bègles. On jouait alors la 63e minute d’une rencontre tendue à souhait entre deux équipes très proches. Le numéro 9 bordelais venait de jouer le ballon au pied et était encore en suspension lorsque le deuxième ligne sud-africain prenait son envol en direction de sa cible. Impact terrible.

Maxime Lucu restait de longues minutes allongé au sol, les bras en croix, terrassé par le choc d’une violence inouïe. L’arbitre de la rencontre Romain Poite ne se posait pas de question : rouge direct pour le Castrais. Nigel Owens, légende de l’arbitrage, saluait dans la foulée la décision de l’homme en noir français en appelant de ses vœux une lourde condamnation pour le joueur castrais. "C’est le carton rouge le plus indiscutable que vous pourrez voir. Bravo à Romain (Poite) de ne pas avoir eu recours à un arbitrage vidéo qui aurait traîné en longueur. Désormais, il faut que cela soit suivi par une très, très longue suspension."

Combezou : "Ryno s'est cru en MMA"

Du côté de ses coéquipiers et entraîneurs castrais, même son de cloche. "C’est une erreur de jeunesse. Le problème, c’est qu’il saute avant l’impact sur Maxime Lucu. Il s’est cru en MMA (rires). Ryno est un jeune joueur, il a voulu mettre beaucoup d’intensité, marquer l’adversaire" pour le trois-quart centre Thomas Combezou. l'entraîneur des trois-quarts David Darricarère donnait dans la même veine. "C’est désolant. C’est un plaquage qui vaut totalement le carton rouge. Je n’excuse pas le geste de Ryno, loin de là, mais c’est un jeune joueur qui va apprendre de ses erreurs, il va devoir continuer à travailler pour ne plus commettre ce genre d’erreurs."

Pieterse, lui, s'était excusé le lendemain sur ses réseaux sociaux. "J’aimerais m’excuser auprès de Maxime Lucu pour mon geste d’hier. Je n’ai pas contrôlé mon plaquage et j’en suis sincèrement désolé. Comme je te l’ai dit après le match, je suis vraiment heureux que tu ailles, bien Maxime. Bonne chance pour la suite de la saison."

Contenus sponsorisés