Icon Sport

Demi-finales, barrages, relégation… tous les enjeux des quatre dernières journées

Demi-finales, barrages, relégation… tous les enjeux des quatre dernières journées

Le 03/04/2018 à 09:37Mis à jour Le 03/04/2018 à 09:43

Dans un mois et un jour, la saison régulière de Top 14 sera terminée. Il ne reste que quatre matchs aux clubs pour rattraper ou éviter de se faire rattraper. Tour d’horizon.

Les huit premiers sont mathématiquement encore concernés par les deux premières places. Avec cinq points d’avance sur son dauphin et six sur le troisième, Montpellier a déjà mis une très sérieuse option. D’autant plus que Toulouse et le Racing s’affrontent d’ici la fin du championnat. Un succès des Héraultais dimanche à l’Altrad Stadium les rapprocherait un peu plus du précieux sésame.

Racing - Clermont

Racing - ClermontIcon Sport

Deuxième, le Racing 92 s’est, quant à lui, entrouvert la porte avec sa dernière victoire à Lyon (22-24). Mais la manœuvre est quand même serrée pour les Franciliens qui se mettraient en grande difficulté en cas de faux-pas dimanche à la U Arena contre Toulon. Le RCT, vexé de son élimination européenne frustrante au Munster (20-19), n’a plus que le Top 14 pour briller et peut encore caresser l’espoir d’éviter les barrages. Il faudra pour cela montrer les muscles au Racing et contre Montpellier, ses deux prochains adversaires, et ne pas relâcher à Castres et face à Pau. Sacré programme ! Le parcours des Toulousains semble moins corsé et leur série positive de six victoires en sept matchs leur laisse entrevoir le meilleur.

La Rochelle et Pau en ballotage favorable pour les barrages

Le CO n’est pas encore hors-course pour les phases finales mais ses 5 points de retard sur le sixième et son menu, composé de trois membres du top 6 dont deux à l’extérieur (La Rochelle et Toulon) ne plaident pas à l’optimisme. Le Lou s’est également compliqué la tâche en perdant à Gerland contre le Racing 92 mais son cas semble moins désespéré alors qu’il va enchaîner trois candidats au maintien et une dernière réception du MHR, qui sera peut-être déjà qualifié pour les demies.

Romain Sazy et Veivuko Botia - La Rochelle

Romain Sazy et Veivuko Botia - La RochelleIcon Sport

Pau et La Rochelle, respectivement sixième et cinquième, ne sont donc encore sûrs de rien. Les Palois auront en plus une demi-finale de Challenge Cup à gérer et deux dernières journées coton à Montpellier et contre Toulon. Mais la Section a pris 30 points sur 40 possibles en 2018 et est donc en droit d’y croire fermement et même de rêver à un quart de finale au Hameau. À égalité de points avec les Béarnais, le Stade rochelais devra quant à lui négocier deux déplacements terribles (Montpellier et Toulouse), mais a également deux réceptions abordables (Castres et le Stade français).

Suspense puissance 4 pour le maintien

En parallèle à la course aux phases finales, l’autre enjeu majeur de ce prochain mois concerne le maintien. Et là encore, tous les scenarios sont possibles et envisageables pour les quatre concernés - Agen, le Stade français, Brive et Oyonnax – qui se tiennent en trois points. Comme dit précédemment, le Lou sera l’arbitre de cette lutte à mort puisque, mis à part le SUALG, il rencontrera les trois autres. Les deux derniers au classement, l’USO et le CABCL, demeurent maitres de leur destin puisqu’ils affrontent chacun deux concurrents directs d’ici le 5 mai.

Newcastle - Brive (Crédit Photo : EPCR)

Newcastle - Brive (Crédit Photo : EPCR)Rugbyrama

Seules certitudes pour l’instant : en cas d’égalité, Agen est assuré de terminer devant le Stade français et Brive à la faveur des points-terrain. Les Parisiens seraient quant à eux devancés, en plus des Lot-et-Garonnais, par Oyonnax. Rappelons enfin que seul le quatorzième descendra automatiquement, tandis que le treizième jouera un barrage contre le finaliste malheureux du Pro D2.

Le programme des candidats aux phases finales

Montpellier : reçoit La Rochelle, va à Toulon, reçoit Pau et va à Lyon

Racing : reçoit Toulon, va à Toulouse, va à l’UBB, reçoit Agen

Toulouse : va à Castres, reçoit le Racing, reçoit La Rochelle, va à Clermont

Toulon : va au Racing, reçoit Montpellier, reçoit Castres, va à Pau

Pau : va à l’UBB, reçoit Agen, va à Montpellier, reçoit Toulon

Stade Rochelais : va à Montpellier, reçoit Castres, va à Toulouse, reçoit le Stade français

Castres : reçoit Toulouse, va à La Rochelle, va à Toulon, reçoit Oyonnax

Lyon : va à Brive, reçoit le Stade français, va à Oyonnax, reçoit Montpellier

Le programme des clubs à la lutte pour le maintien

Stade français : reçoit Clermont, va à Lyon, reçoit Brive, va à La Rochelle

Agen : reçoit Oyonnax, va à Pau, reçoit Clermont, va au Racing

Oyonnax : va à Agen, reçoit Brive, reçoit Lyon, va à Castres

Brive : reçoit Lyon, va à Oyonnax, va à Stade français, reçoit l’UBB

Contenus sponsorisés
0
0