Icon Sport

Boudjellal : "Il fallait bien entendu prendre ces propos au second degré"

Boudjellal : "Il fallait bien entendu prendre ces propos au second degré"
Par Rugbyrama

Le 29/04/2018 à 11:31Mis à jour Le 29/04/2018 à 12:41

Le président du RCT, Mourad Boudjellal a réalisé un communiqué afin d'éteindre le début de polémique qui commençait à enfler suite à ses propos sur le président du club de foot de Lyon, Jean Michel Aulas.

" Comme les Marseillais, j'ai envie d'aller tout casser chez Aulas"

Ces propos tenus juste après le match entre Toulon et Castres par Mourad Boudjellal n'en finissent plus de faire jaser. Référence au chant entonné par les supporters marseillais lors de la demi-finale de Ligue Europa entre l'OM et Salzbourg, Boudjellal a tenté d'éteindre l'incendie. Pour rappel, les demi-finales de Top 14 se tiendront au Parc OL le 25 et 26 mai. Dans un communiqué, il se justifie :

" Il fallait bien-entendu prendre ces propos au second degré. "

"Il fallait bien-entendu prendre ces propos au second degré. J’aime m’amuser de l’actualité et j’ai donc fait référence au public Marseillais qui souhaite se rendre chez Jean-Michel Aulas (au Groupama Stadium pour disputer la finale d’Europa League). Et comme de notre côté, les demi-finales du TOP 14 se disputent dans ce même stade, nous avons la même volonté. Et quand j’ai précisé "se rendre à Lyon pour tout casser" (toujours en référence au chant des supporters marseillais), il va sans dire que je n’appelle en aucun cas à la violence, que ce soit dans le foot ou dans le rugby. Nous souhaitons juste y aller pour tout casser en terme d’ambiance."

"J’ai beaucoup de respect pour le travail entrepris par Jean-Michel Aulas et ses équipes depuis des années et n’ai évidemment aucune animosité envers ce club et son président. J’appelle tous les médias et supporters à revenir à la raison et à mieux appréhender le second degré."

Contenus sponsorisés
0
0