Icon Sport

Taofifenua à l'entraînement, Bouscatel président de la LNR… Ce qu’il ne fallait pas louper hier

Taofifenua à l'entraînement, Bouscatel président de la LNR… Ce qu’il ne fallait pas louper hier
Par Rugbyrama

Le 24/03/2021 à 08:37Mis à jour Le 24/03/2021 à 08:45

Les nouvelles sont rassurantes pour Romain Taofifenua qui a participé à l'entraînement, René Bouscatel élu nouveau président de la LNR, Julien Tisseron à Pau ou encore la suspension de Paul Willemse… Ce qu’il ne fallait pas louper de ces dernières 24 heures.

Taofifenua à l'entraînement

Sorti sur blessure (entorse du genou gauche) lors du match contre le pays de Galles, le XV de France a confirmé que Romain Taofifenua devait participé à l'entrainement de ce mardi. Si le deuxième ligne est encore incertain pour la match face à l'Ecosse vendredi, le directeur de la performance Thibault Giroud s'est voulu rassurant : "En ce qui concerne Romain, nous avons un peu plus de certitudes depuis lundi. On verra vraiment où il en est sur l’entraînement de fin de journée de ce mardi mais c’est très rassurant pour l’instant. On prendra une décision après l’entraînement ".

Bouscatel, nouveau président de la LNR

René Bouscatel a été élu président de la LNR jusqu'en 2024. Après l'éviction de Vincent Merling dès l'élection à l'assemblée générale, Bouscatel était donc le seul candidat à la présidence de la Ligue Nationale de Rugby. La dernière étape de l'élection devient une formalité, et l'ancien président du Stade toulousain est élu avec 100% des voix du comité directeur.

Tisseron, du MHR à la Section paloise ?

Julien Tisseron (25 ans) est sous contrat avec Montpellier jusqu'en juin 2023. Selon La République des Pyrénées, l'arrière ou ailier est en tout cas en contacts avancés avec la Section paloise, et pourrait quitter prématurément le MHR. Dans le Béarn, l'ancien Bayonnais pourrait remplacer Charly Malié (29 ans), suivi par son ancien club de Béziers, qui s'intéresse aussi au flanker Pierrick Gunther (31 ans).

Fin de Tournoi confirmée pour Willemse, suspendu deux semaines

Comme attendu, Paul Willemse, le deuxième-ligne de l'équipe de France, ne pourra pas jouer l'ultime rencontre du Tournoi face à l'Écosse. Expulsé contre le pays de Galles samedi, il a écopé de deux semaines de suspension. Celle-ci aurait pu être beaucoup plus sévère, Willemse a évité le pire.

Un Tournoi des 6 Nations féminin unique

Cette année le Tournoi des 6 Nations féminin ne ressemblera à aucun autre. Reporté en raison du contexte sanitaire, la compétition a été répartie en deux poules: l’Angleterre, l’Ecosse et l’Italie dans la poule A, la France, l’Irlande et le pays de Galles dans la poule B. 35 joueuses ont donc été appelées pour affronter les Galloises le 3 avril prochain.

Contenus sponsorisés