Reuters

Les Bulls mènent la charge

Les Bulls mènent la charge
Par Rugbyrama

Le 03/03/2010 à 13:22Mis à jour

Retour sur la troisième journée du Super 14 qui est toujours dominé par la formation sud-africaine des Bulls de Pretoria, pourtant menée de 17 points, mais qui a su renverser la situation face aux Waratahs. Une journée marquée par la grave blessure du deuxième ligne néo-zélandais Jason Eaton.

A retenir

Pour les Bulls, rien ne semble insurmontable. Ni l'absence de la poutre de son pack Bakkies Botha toujours en convalescence, ni même un retard de 17 points comme ils ont eu le week-end dernier face aux Waratahs. Sûrs de leur potentiel et de leurs forces, les joueurs de Frans Ludeke ne paniquent jamais. Une caractéristique propre au champion. Au prix d'un formidable sursaut d'orgueil en deuxième période, la franchise du Nord Transvaal est parvenu à renverser une situation fortement compromise, n'échouant seulement qu'à deux petites longueurs de la barre des 50 points. Un score atteint lors de leurs trois dernières sorties. Grâce à leur troisième victoire bonifiée, les Taureaux de Pretoria continuent donc de mener la charge. Derrière, les Hurricanes et les Chiefs tentent tant bien que mal de s'accrocher aux branches et ne pointent qu'à une longueur. Après leur dégelée de la semaine passée à Brisbane, les Crusaders qui fêtaient le retour de leur capitaine Richie McCaw, se relancent. En bas de l'échelle, rien ne va plus pour les Sharks défaits pour la troisième fois en autant de rencontres cette saison. Les joueurs de Durban ont en plus joué de malchance face aux Crusaders. Sans une erreur d'arbitrage sur le premier essai de Zac Guilford validé malgré un énorme en-avant, ils auraient dû mener à la pause. Menés 16 à 6 à neuf minutes de la fin, ils étaient encore en course pour prendre le bonus défensif. Mais le carton jaune reçu par Andy Goode à la 73ème minute a annihilé leurs chances de débloquer leur compteur. Les Sharks restent scotchés à la dernière place du classement.

Les joueurs

Avec ce qu'il démontre depuis le début du tournoi, George Smith pourrait encore rendre de précieux services aux Wallabies. Face aux Stormers, le trapu flanker a prouvé qu'il était bien le numéro 1 des troisièmes lignes australiens. Non seulement il a marqué l'essai de la victoire, mais il a en plus abattu un boulot phénoménal en défense. Omniprésent, Jerome Kaino a permis aux Blues de remporter la bataille décisive des rucks.

L'essai

C’est un essai peu banal qu’à inscrit le talonneur all black Andrew Hore. Alors que l’attaque des Hurricanes a du mal à redémarrer, Hore reçoit une passe très ordinaire aux 40 mètres. Complètement arrêté, il décide de créer un regroupement pour relancer le mouvement. Un premier défenseur le manque. Hore raffute alors un puis deux adversaires. Échappant au plaquage d’un quatrième Lions, il accélère et transperce les premier et second rideaux. Il élimine enfin Earl Rose d'une superbe feinte de passe. Magnifique !

Le geste

Il s'agit de la parade trouvé par les défenseurs des Stormers pour ne pas être pénalisé par l'arbitre dans les zones de ruck. Pour montrer qu'ils ont bien lâché le joueur plaqué et le ballon, les joueurs du Cap tapent systématiquement dans leurs mains à chaque regroupement. Une adaptation dictée par l'évolution de l'arbitrage dans les phases d'affrontement au sol. Les directeurs du jeu ont en effet reçu pour consigne en début de compétition de favoriser l'attaque et le spectacle à outrance. Résultat, ils veillent au respect scrupuleux de la règle au niveau du plaqueur. Celui-ci doit désormais faire attention de ne pas laisser traîner ses mains sur le ballon et le porteur de balle et ce même s'il est sur ses appuis. En tapant dans leurs mains, les défenseurs des Stormers montrent ainsi aux hommes en noir qu'ils ont intégré leurs directives. Ils permettent aussi à leurs adversaires de conserver quasiment chacun de leurs ballons et de mieux s'organiser en attaque.

La stat

Les Cheetahs n'y arrivent décidément pas. En recevant les Otago Highlanders, les partenaires de Juan Smith possédaient pourtant une occasion en or de parvenir à enfin gagner leurs deux premiers matchs de rang depuis leur entrée dans le concert du Super 14 en 2006. Las, les joueurs de l'ancien talonneur champion du monde en 1995 Naka Drotske se sont inclinés sur leur pelouse 31 à 24.

Le record

Keven Mealamu est devenu le joueur le plus capé pour la franchise d’Auckland. Face aux Reds, le talonneur international a porté pour la quatre-vingt dix-huitième fois le maillot des Blues en Super 12/14.

Les blessés

Terrible image que celle de Jason Eaton hurlant de douleur. Le deuxième ligne international s'est de nouveau rompu les ligaments croisés du genou droit. Cette blessure l'avait privé du Mondial 2007. Eaton sera éloigné des terrains pour au moins six mois.

L'annonce

Colin Cooper n'est pas encore parti qu'on connaît déjà le nom de son successeur l'an prochain à la tête des Hurricanes. Il s'agit de l'entraîneur actuel des avants des Crusaders et ex-talonneur des All Blacks Mark Hammett. L'annonce a été faite par la Fédération néo-zélandaise. Mark Hammett sera assisté dans sa tâche par l'ancien centre Alana Ieremaia.

Contenus sponsorisés