Getty Images

L'Argentine, dominée, arrache le match nul à l'Australie

L'Argentine, dominée, arrache le match nul à l'Australie
Par Rugbyrama

Le 21/11/2020 à 11:46Mis à jour Le 21/11/2020 à 12:26

TRI NATIONS - Au terme d'un match que les Australiens auront longtemps mené, les deux équipes se sont quittés sur un score de parité 15-15. Courageux en défense et profitants de peu de ballons, les Pumas s'en sont remis au buteur parisien Nicolas Sanchez. En face, c'est Reece Hodge qui a marqué tout les points australiens. Les trois équipes de ce Tri Nations sont à égalité (6 points).

C'était le jour d'après pour les Argentins après leur victoire historique face à la Nouvelle-Zélande. Mais la physionomie du match a été bien différente avec des Asutraliens dominateurs durant quasiment toute la rencontre. C'est d'ailleurs les Wallabies qui vont marquer les premiers points de la rencontre par Reece Hodge (4e). Mais les Pumas avaient tout de suite réagi par l'intermédiaire de leur métronome, le Parisien Nicolas Sanchez (6e). Dès lors, les locaux vont entamer une longue phase de domination. Mettant constamment les Argentins sous pression et les privant notamment de ballons, les Wallabies vont être à leur aise mais sans pour autant marquer des points. La faute à de nombreuses imprécisions dans le jeu et à des pénalités sur des phases offensives pourtant positives.

Petaia va se voir refuser un essai au quart d'heure de jeu après un petit coup de pied rasant dans le dos de la défense de Hodge. Mais en face, les Argentins vont multiplier les fautes mais leurs adversaires vont s'obstiner à prendre les pénaltouches. Erreur car l'alignement australien aura perdu et va perdre de nombreux ballons dans ce secteur de jeu. C'est même les Argentins qui vont passer devant 6-3 à la demi heure de jeu grâce à Sanchez. Mais deux pénalités de Hodge vont faire passer l'Australie devant à la mi-temps 9-6.

Dominer n'est pas gagner

La phrase peut sembler bateau mais elle s'applique complètement aux Australiens. La deuxième période va être à peu près du même acabit avec des Argentins acculés dans leur moitié de terrain. Tout de même plus menaçants et tranchants, les Wallabies vont provoquer un carton jaune à l'encontre du talonneur Montoya (trois pénalités contre lui). Les Wallabies vont prendre six et même neuf longueurs d'avance juste avant l'heure de jeu grâce au pied adroit de Reece Hodge. Un moindre mal au vu de la forte domination australienne (63% de possession et 70% d'occupation). Mais alors le break en poche, les locaux vont commencer à complètement déjouer face à un défense adverse toujours aussi tenace. Entre la 64e et la 71e, Sanchez va passer trois pénalité pour remettre les deux équipes à égalité 15 partout.

Harry Wilson (Australie) dans la défense argentine

Harry Wilson (Australie) dans la défense argentineGetty Images

On se dit alors que le match pourrait échapper à l'Australie. Apparaissant satisfaite du résultat, l'Argentine va gérer un fin de match à suspens mais finalement sans rebondissements. Hormis peut-être cette dernière action. Sur un ballon au sol, les Pumas vont taper devant et cela va se jouer à la course. Le cuir est finalement repris in extremis par les Wallabies qui peuvent mettre fin à leur frayeur. Au final, un match nul 15-15 qui récompense les efforts et le courage encore un fois démontrés par les Pumas. Preuve en est avec des joueurs comme Kremer et Alemano présents en défense (respectivement 12 et 11 plaquages). La paire de centre a aussi eu fort à faire avec 11 plaquages pour Orlando et Chocobares. En face, les Australiens n'ont cessé de tenter à l'image de Reece Hodge, encore une fois très intéressant à l'ouverture.

Ce match nul provoque donc un classement original. Néo-Zélandais, Australiens et Argentins sont à égalité parfaite avec six points chacun au classement. Seule différence, les All Blacks et les Wallabies ont déjà joué trois matchs contre deux pour l'Argentine. C'est la Nouvelle-Zélande qui est première au goal average avant son match au goût de revanche contre l'Argentine samedi prochain (9h45).

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés