Icon Sport

Pépite de Pro D2 – Ponpon : "Quand tu mets un pied en pro, tu as envie de mettre les deux"

Pépite de Pro D2 – Ponpon : "Quand tu mets un pied en pro, tu as envie de mettre les deux"
Par Rugbyrama

Le 19/11/2020 à 16:16Mis à jour Le 19/11/2020 à 16:35

PRO D2 – À 23 ans, Waël Ponpon profite de chaque minute sur un terrain de rugby pour s’affirmer et montrer qu’il peut être la relève au poste de troisième ligne à Colomiers.

Véritable amoureux de ce sport, Waël Ponpon s’épanouie cette saison à Colomiers. En ayant de plus en plus de temps de jeu, le joueur de 23 ans se perfectionne continuellement dans l’espoir de s’installer durablement au sein du collectif haut-garonnais.

Cette passion pour le rugby n’est pas arrivée par hasard car le troisième-ligne de Colomiers est quasiment né avec un ballon dans les mains comme il le raconte : "Lors de mon premier Noël, on m’a offert un ballon de rugby puis je me suis mis à regarder les matchs à télévision. À 5 ans, j’ai signé ma première licence au FCTT (Football Club Toac Toec Rugby, NDLR). J’ai joué là-bas jusqu’en Crabos avant de rejoindre Colomiers". Au club depuis plusieurs saisons déjà, celui qui a fini sa formation rugbystique dans le club présidé par Alain Carré ne s’attendait pourtant pas à devenir joueur professionnel : "Rien ne me prédestinait à en être là où j’en suis maintenant. Ça a toujours été une passion, pour jouer avec les copains."

Ses débuts en professionnel contre Mont-de-Marsan, le troisième-ligne s’en rappelle forcément. S’il dit avoir été impressionné ce jour-là, il avoue aussi qu’après ce match, il voulait rapidement revenir sur un terrain de rugby professionnel : "Ça m’a fait bizarre de toucher au plus haut niveau ce jour-là. C’était une belle expérience. Après quand tu mets un pied en pro, tu as envie de mettre les deux. Tu gardes cette idée en tête et tu travailles encore et encore pour avoir de nouveau cette chance."

Pro D2 - Waël Ponpon (Colomiers)

Pro D2 - Waël Ponpon (Colomiers)Icon Sport

L’année de la confirmation

Après deux matchs lors de la saison 2018/2019, puis sept matchs dont une première titularisation en Pro D2 la saison dernière, Waël Ponpon semble confirmer tout son potentiel dans ce début de championnat. En effet, le troisième-ligne empile les feuilles de matchs et les titularisations. Depuis la reprise du championnat, il a débuté quatre de ses six rencontres disputées.

Une nette progression par rapport à ces deux premières saisons : "Cette année, j’ai la chance d’avoir des entraîneurs qui me font confiance. C’est à moi de la saisir." Cette chance, Ponpon a justement très bien su la saisir. En profitant des quelques absences à son poste, le véloce troisième-ligne s’est fait remarquer par son panache, notamment lors de la réception de Soyaux-Angoulême le 16 octobre dernier. Ce jour-là, en plus de son essai qu’il qualifie de "bonus", il avait été très actif et avait aussi fait une passe décisive à Hikawera Elliot, auteur d’un triplé face au SAXV.

Pro D2 - Waël Ponpon (Colomiers)

Pro D2 - Waël Ponpon (Colomiers)Icon Sport

Passer un cap

Avec de nombreuses feuilles de matchs cette saison, Waël Ponpon semble s’installer dans la rotation de l’effectif columérin. Toutefois, le troisième-ligne cherche encore à exploiter son plein potentiel. Pour cela, il sait que ça passera par beaucoup de travail et notamment sur le développement physique. "Je dois encore m’étoffer un peu. Je ne suis pas quelqu’un de très massif. L’objectif est d’essayer de m’étoffer en restant au service du jeu et de mon profil. Je veux garder mes qualités de vitesse, d’explosivité, de dynamisme sur le terrain tout en prenant un peu de masse musculaire", explique le columérin.

Pour continuer à devenir un meilleur joueur, Waël Ponpon devra aussi enchaîner les matchs tout au long de la saison et affronter les meilleures équipes de Pro D2. Cela sera le cas dès ce samedi, avec la réception d’Oyonnax encore invaincu après sept rencontres. Le troisième-ligne français aborde cette confrontation comme un énorme challenge à relever : "C’est un défi autant collectivement qu’individuellement. On va se mesurer à ce qui se fait de mieux. Oyonnax, c’est une très grosse équipe, un candidat sérieux au Top 14. On se prépare sérieusement pour pouvoir livrer samedi une très grosse prestation". Une rencontre révélatrice autant pour Waël Ponpon que pour Colomiers qui va se tester samedi soir à Michel-Bendichou. À 23 ans, le troisième-ligne n’est qu’à l’aube de sa carrière. Il fait preuve d’une maturité précieuse et sa passion le conduit vers un avenir qui s’annonce radieux à Colomiers.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés