• Tom Ecochard (Perpignan) contre Grenoble
    Tom Ecochard (Perpignan) contre Grenoble

Perpignan : la parenthèse enchantée

Le

NUIT DU RUGBY - L’Usap a été honorée ce lundi à la Nuit du Rugby, remportant à la fois le trophée du meilleur staff et celui du meilleur joueur de Pro D2 de la saison dernière. De quoi réchauffer les cœurs dans une période très compliquée pour le club catalan.

Comme chaque année, le temps d’une soirée, le champion en titre de Pro D2 met de côté ses nouvelles galères du quotidien en Top 14 pour se replonger avec ivresse et nostalgie dans la saison passée. Lundi, à l’Olympia, les représentants de l’Usap ne sont pas venus uniquement exprimer leur frustration d’avoir perdu cinq matchs sur cinq. Leurs premières victoires de la saison se sont enchaînées à quelques minutes d’intervalle avec le trophée de meilleur staff (Christian Lanta, Patrick Arlettaz et Perry Freshwater) et celui du meilleur joueur (Lifeimi Mafi) du deuxième échelon hexagonal.

Les Champions 2018 ! Cc @CastresRugby Et @Armand_Batlle ? https://t.co/omjLNCPDhF

— USAP (@usap_officiel) September 24, 2018

"Cela nous fait du bien de revivre ces beaux moments, sourit Tom Ecochard. Cela nous met du baume au cœur alors qu’on est dans le dur en ce moment". Et le demi de mêlée perpignanais de revoir défiler les plus belles heures d’une saison mémorable pour son club : "La finale à Toulouse (gagnée contre Grenoble, ndlr), rien que d’en parler, j’en ai encore des frissons. Ces 15000 Catalans, du Sang et Or partout… Des joueurs étaient déjà en pleurs dans le bus en voyant tout ça ! C’était incroyable. Ces moments resteront gravés à vie pour nous".

C’est un staff qui nous a amené de relégables à champions en deux ans

Une aventure humaine et sportive démarrée en septembre 2016 avec les arrivées au club de Perry Freshwater et Patrick Arlettaz au soutien de Christian Lanta, en lieu et place de Philippe Benetton et François Gélez. Encore très loin de son sacre de 2018, le club occupait alors la treizième place avec quatre défaites en cinq rencontres : "C’est un staff qui nous a amené de relégables à champions en deux ans et ça, il ne faut surtout pas l’oublier, insiste l’arrière Mathieu Acebes. À ce moment-là, personne ne parlait de l’Usap sinon en mal. On a su ramener le club en Top 14 et on sait que ce sera dur de l’y maintenir. Mais on y met tout notre cœur et surtout en gardant la même philosophie de jeu que l’an dernier. C’est la volonté du staff et l’ADN de notre équipe donc on ne va pas se mentir en faisant autre chose".

Le prix du Meilleur Staff de @rugbyprod2 de la saison 2017/2018 est remis par @AlainRoche40 à l'@USAP_officiel ! #NuitDuRugby pic.twitter.com/kVKvDBnXBx

— CANAL+ Rugby (@CanalplusRugby) September 24, 2018

Le trio d’entraîneurs parviendra-t-il à remettre le club à flot, comme il l’a fait il y a deux ans, en maintenant cette ligne de conduite qui a fait la force des Arlequins la saison dernière ? La tâche semble bien compliquée. L’an dernier, Adrien Buononato et son staff, champions de France de Pro D2 la saison précédente et récompensés à la Nuit du Rugby quelques mois plus tard, avaient échoué dans leur mission impossible. Aux Catalans de se tracer un autre destin.