Icon Sport

Pro D2 - Hugues Bastide (Nevers) : "L’objectif ? Faire mieux et faire connaître Nevers"

Bastide : "L’objectif ? Faire mieux et faire connaître Nevers"
Par Rugbyrama

Le 26/07/2018 à 11:10Mis à jour Le 27/07/2018 à 11:18

Première saison en Pro D2 réussie pour l’équipe de Nevers, qui cherchera, pour ce deuxième acte, à accrocher les phases finales. Hugues Bastide et ses coéquipiers affrontent en amical le XV de Béziers, ce samedi à 18 heures sur la pelouse de Camarés. Le capitaine, s’est confié sur l’état d’esprit du groupe à quelques jours de ce premier test.

Rugbyrama : Comment abordez-vous ce premier match amical ?

Hugues Bastide : On a envie de tout, de jouer, de toucher du ballon, de se défouler. On sait qu’on ne sera pas dans notre forme optimale, il y a encore beaucoup de réglages à faire. C’est un match amical donc on va être jugé sur l’envie, l’intensité et, il faudra prouver qu’on a tous envie d’aller de l’avant.

Jouer contre Béziers c’est un bon moyen de se mettre en jambe ?

H.B. : Tout à fait, c’est une équipe qui s’est qualifiée la saison dernière donc c’est un gros début pour nous. Ils ont du talent, et en plus ils ont fait un sacré recrutement avec d’excellents joueurs. Ce match nous permettra de nous jauger, de voir où on en est, et ce qu’il nous reste à faire. Comme dans tous les matches amicaux on va avoir des coups de moins bien, c’est à ça que ça sert, éviter de se régler lors des premières journées où l’on peut perdre des points.

Est-ce que ce n’est pas un peu piège comme exercice ?

H.B. : Non je ne crois pas, c’est vrai que c’est loin de la réalité du terrain, mais on l’a vu l’année dernière on a été plutôt correcte dans cet exercice et en début de saison. Alors bien sûr ces rencontres ne reflètent pas tout le potentiel de l’effectif, on continue de travailler et de corriger, mais ça nous donne un premier aperçu qui est important.

Francois Herry avec Nevers

Francois Herry avec NeversIcon Sport

Qu’attendez-vous de cette rencontre ?

H.B. : Sans les autres on n’est personne, donc être collectif. Il faut réussir à mettre en place ce qu’on a travaillé ces derniers temps, poser le jeu, se faire plaisir et aussi montrer de l’ambition.

Quelles consignes ont été données par le staff ?

H.B. : D’être sur les mêmes bases que ce qu’on a fait l’an dernier. Puis augmenter petit à petit notre travail, notre intensité physique. On nous demande beaucoup plus, donc on n’a pas le choix que de donner beaucoup plus. On sait que le groupe grandit, et va grandir encore donc à nous de faire pareil et de franchir encore une étape.

Le recrutement va-t-il vous permettre de la franchir cette étape ?

H.B. : Si ces joueurs ont été recrutés, c’est justement parce qu’ils peuvent nous permettre d’atteindre nos objectifs. Nous, les joueurs, ne nous occupons pas de cette partie, mais quand on voit les nouveaux arrivants, c’est certain qu’ils peuvent nous apporter beaucoup.

L'équipe de Nevers

L'équipe de NeversIcon Sport

Quelles sont vos ambitions cette saison ?

H.B. : De faire mieux, ou en tout cas de ne pas faire moins bien. On veut continuer de se faire plaisir et surtout de faire connaître Nevers, parce que personne ne nous connaissait et là on commence un peu à parler de nous. On sait que cette saison sera très difficile parce que c’est celle de "l’après-promotion", on va être attendu partout, ce sera très dur. Donc une très grosse saison en perspective.

C’est compliqué de se démarquer dans un championnat comme celui de la Pro D2 ?

H.B. : Oui vraiment parce que c’est un marathon. C’est très long et tous les week-ends ça tape, tous les week-ends il y a un gros match, une nouvelle affiche. Qu’on joue à domicile ou à ‘extérieur, un gros un petit c’est pareil, d’ailleurs il n’y a ni gros ni petit.

Quelles sont les qualités de votre équipe ?

H.B. : C’est un groupe qui a les crocs, qui en veut, qui a envie d’avancer. Le groupe est jeune et mort de faim. On a tous envie de grandir, et on le fait dans un club qui a de l’ambition.

Et ses défauts ?

H.B. : On est une équipe très jeune, même si c’est aussi une qualité, on est un peu insouciant donc des fois on peut surjouer.

Propos recueillis par Fanny Roustan

Contenus sponsorisés
0
0