Icon Sport

Descente inévitable pour les Saracens ?

Descente inévitable pour les Saracens ?
Par Rugbyrama

Le 17/01/2020 à 15:31Mis à jour Le 19/01/2020 à 11:52

PREMIERSHIP - À la suite d'une réunion de crise exceptionnelle ce vendredi matin, les dirigeants auraient annoncé au squad des Saracens la forte probabilité d'une descente en Championship, la deuxième division anglaise. Le club aurait une semaine pour régulariser ses comptes, timing beaucoup trop juste pour les dirigeants.

Les ennuis n'en finissent plus pour les Saracens, déjà lourdement sanctionnés en novembre. Tout s'est accéleré ce mardi lors d'une réunion entre les dirigeants des clubs de Premiership, y compris ceux des Falcons de Newcastle, relégués la saison dernière, et l'administration de la ligue anglaise. Sans surprise, ces derniers ne sont pas venus en aide aux Saracens, pire... Les clubs se seraient mis d'accord sur un durcissement des sanctions concernant le cas des Sarries. Une nouvelle qui a poussé les dirigeants du club à convoquer l'ensemble du groupe ce vendredi matin sur les coups de 8h30 pour une réunion de crise exceptionnelle qui aurait duré seulement trente minutes. Selon les médias anglo-saxons, Edward Griffiths, le nouveau président exécutif du club, aurait annoncé à cet instant aux joueurs une probable descente en Championship la saison prochaine.

Désormais, les Saracens n'ont plus qu'une semaine pour rentrer dans les clous du salary cap anglais, soit 7 millions de livres sterling. Faute de quoi, le club devra choisir : soit rendre ses titres acquis lors des trois dernières saisons ( 2 championnats d'Angleterre et 2 coupes d'Europe) soit être relégué administrativement en division inférieure, quels que soient leurs résultats acquis. Mais d'après le Daily Mail, les dirigeants préféreraient la descente. De plus, un nouveau retrait de 35 points pourrait annihiler les derniers espoirs de maintien d'Owen Farrell et de ses coéquipiers. Vous l'aurez compris, la descente semble inéluctable pour eux.

Plusieurs joueurs déjà sur le départ

Si Liam Williams a d'ores et déjà annoncé son départ du club, cela semble loin d'être suffisant pour alléger la masse salariale. Plusieurs joueurs avaient déjà été proposés aux autre clubs de Premiership mais aucun n'a répondu aux sollicitations des Saracens. Par conséquent, le pilier argentin Juan Figallo et les troisièmes ligne Calum Clark et Michael Rhodes sont sur le marché des transferts. Le départ de ces trois joueurs pourrait faire diminuer la masse salariale du club de 800 000 livres. George Kruis, le deuxième ligne international anglais pourrait, lui, s'envoler pour le Japon et les Suntory Sungoliath de Matt Giteau. Le demi de mêlée Richard Wigglesworth pourrait lui intégrer le staff du club. Après ces derniers rebondissements, les Saracens n'abordent pas de la meilleure des manières leur match décisif en Champions Cup face au Racing 92...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés