Icon Sport

Rugby - Irlande-Canada (50-7) - L'Irlande impressionne et envoie un message fort au XV de France

L'Irlande impressionne et envoie un message fort au XV de France

Le 19/09/2015 à 17:20Mis à jour Le 19/09/2015 à 18:18

COUPE DU MONDE - L'Irlande a infligé une véritable correction au Canada (50-7) pour son entrée en matière dans ce Mondial. Le XV du Trèfle, qui a décroché le bonus offensif, a montré aux Bleus qu'il était bel et bien prêt pour la lutte à la première place de la poule D.

L’Irlande est prête. Et elle l’a prouvé en dominant de la tête et des épaules une équipe du Canada bien trop limitée (50-7). Surtout, le XV du Trèfle se pose clairement comme l’adversaire le plus redoutable pour le XV de France au sein de la poule D. Médiocres durant les matchs de préparation, les hommes de Joe Schmidt ont levé les - légers - doutes qui les entouraient. Sept essais marqués, un bonus offensif accroché dès le premier acte et une conquête parfaite: l’Irlande a fait très belle impression, dégageant une énorme puissance physique.

Si elle a mis un petit quart d’heure pour se mettre en route, l’Irlande n’a pas laissé filer l’occasion d’enfoncer le clou lorsque le Canada s’est retrouvé en infériorité numérique après le carton jaune de Jamie Cudmore (17e). La sortie pour dix minutes a coûté très cher aux Canucks qui ont encaissé trois essais (O’Brien, Henderson et Sexton). Une efficacité clinique. Au contraire du Canada qui n’a pas marqué le moindre point lorsque Paul O’Connell s’est vu exclure temporairement (42e).

L'Irlande a géré le second acte

Largement en tête à la pause (29-0), l’Irlande a ensuite géré son affaire. De main de maître. Sans puiser dans ses réserves. Sexton a été remplacé en début de seconde mi-temps, la première ligne a également été sortie rapidement. L’intensité a baissé d’un cran et le Canada en a profité pour sauver l’honneur par Van der Merwe (68e), l’un des rares Canadiens à ne pas avoir sombré ce samedi.

Sauf que l’Irlande avait décidé de marquer les esprits pour son entrée en matière. La fin du match fut un calvaire pour le Canada, qui encaissa deux essais (R. Kearney 73e et Payne 76e). 100% d’efficacité en conquête, 89% de réussite en défense, un 7/8 au pied et sept essais marqués... bref, l’Irlande a frappé fort. Au XV de France de lui répondre ce samedi soir...

Contenus sponsorisés