Other Agency

Un jour, un joueur : Raka, horizon (jaune et) bleu (8/37)

Un jour, un joueur : Raka, horizon (jaune et) bleu (8/37)
Par Rugbyrama

Le 19/08/2019 à 13:00Mis à jour Le 19/08/2019 à 15:37

COUPE DU MONDE 2019 - Un jour, un joueur : à quelques semaines de la Coupe du monde, Rugbyrama vous fait découvrir les 37 joueurs de l'équipe de France. Fidjien d’origine, l’ailier de l’ASM découvre enfin l’équipe de France en cette année de Mondial. Après plusieurs rendez-vous manqués, Raka a honoré sa première sélection ce samedi face à l’Ecosse. Le début d’une aventure pleine de promesses.

Ailier très rapide et puissant, redoutable attaquant capable de faire la différence à tout moment, Alivereti Raka ne passe pas inaperçu sur les terrains. En quatre saisons avec l’ASM, malgré quelques longues blessures, il a inscrit 35 essais en 52 matches toutes compétitions confondues. Élément clé des Jaune et Bleu, il a prolongé en mai dernier jusqu’en 2023. Son aventure en bleu débute enfin cet été. Entouré par six coéquipiers (Fifana, Iturria, Lopez, Penaud, Slimani, Vahaamahina), son intégration a été facilité. Très attendu sur les terrains, il n’a pas déçu avec un essai et une belle prestation pour ses grands débuts.

5 septembre 2015 : premier match avec Clermont

Arrivé à Clermont-Ferrand en 2014 après un passage à l’académie de Nadroga, où l’ASM a l’habitude de dénicher des joueurs de grand talent (Nakaitaci, Yato...), Alivereti Raka profite du départ de nombreux internationaux pour le Mondial 2015 pour se rapprocher du groupe professionnel. Ce 5 septembre 2017, le natif de Nakorovatu, aux Fidji, s’apprête à jouer avec l’équipe des espoirs de Clermont. Mais Benson Stanley se blesse la veille du match de l’ASM à Oyonnax, Raka est appelé en urgence et arrive dans l’Ain trois heures avant le match. S’il débute sur le banc, il ne tarde pas à entrer en jeu en lieu et place de David Strettle, à la 65e minute de jeu. Il inscrira son premier essai en Jaune et Bleu quelques minutes plus tard, dans les arrêts de jeu. Pour sa première saison avec le groupe professionnel, il portera la tunique de l’ASM à neuf reprises (dont huit titularisations), et inscrira huit essais. Efficace.

4 juin 2017 : deuxième saison, premier titre

Ce dimanche 4 juin 2017 au soir, Alivereti Raka remporte à 22 ans seulement, son premier trophée avec l’ASM. Les joueurs de Franck Azéma soulèvent le Brennus après avoir battu Toulon (22-16) en finale. Et Raka a joué les premiers rôles, inscrivant le seul essai clermontois dès la 10e minute de jeu sur un modèle de contre de 80 mètres après un numéro de Damian Penaud. Même si ces statistiques ne sont pas des plus affolantes cette saison-là, Raka est monté en puissance pour devenir très rapidement titulaire.

Alivereti Raka (ASM Clermont) face à Josua Tuisova (Toulon) - 4 juin 2017

Alivereti Raka (ASM Clermont) face à Josua Tuisova (Toulon) - 4 juin 2017Icon Sport

17 décembre 2017 : grave blessure au genou

Alivereti Raka débute la saison post-titre de manière stratosphérique. Lors du match de Coupe d’Europe sur la pelouse des Saracens, il inscrit un triplé en moins de 12 minutes, offre un essai à Flip Van der Merwe après une course de 80 mètres, et Clermont l’emporte largement 14-46. Mais six jours plus tard lors du match retour au stade Marcel-Michelin, il se blesse gravement au genou droit et souffre d'une rupture d'un ligament croisé. Sa saison est terminée, il rejoint l’infirmerie clermontoise, déjà bien remplie. En 11 matches (13 titularisations), il a inscrit 13 essais.

8 novembre 2018 : la naturalisation, enfin

La blessure face aux Saracens éloigne Raka des terrains et de l’équipe de France, dont il se rapprochait grâce à son excellent début de saison et sa volonté affirmée de vouloir porter le maillot bleu. Mais il lui manquait toutefois une chose : la nationalité française, que le président de France Rugby Bernard Laporte juge obligatoire pour porter le maillot bleu. Il l’obtient officiellement par décret le 8 novembre 2018 (publié le 10 novembre 2018), après moulte difficultés. Le 24 janvier, passeport en main, il devient alors sélectionnable. Mais il est de nouveau blessé pour plusieurs mois, touché au poignet en décembre avec l’ASM. Ses débuts en bleu sont une nouvelle fois repoussés.

17 août 2019 : premier match, première action, premier essai

En juin 2019, il est appelé pour la première fois en bleu, pour intégrer le groupe des 37 joueurs qui va préparer le Coupe du monde au Japon, dans la liste principale. Ce samedi 17 août à Nice, il honore sa première sélection en bleu, titularisé à l’aile gauche et entouré de nombreux coéquipiers (Fofana, Penaud, Lopez...). Après 1 minute et 35 secondes de jeu, il aplatit dans l’en-but au terme de la première action des Bleus, sur son deuxième ballon seulement. À la conclusion d’une action clermontoise, puisque Camille remet à l’intérieur pour Fofana qui peut transmettre à Raka qui bat deux défenseurs avant de marquer. Le Fidjien d’origine réalisera une prestation aboutie face, certes, à une équipe d’Ecosse bis et inoffensive.

Alivereti Raka (France) face à l'Ecosse

Alivereti Raka (France) face à l'EcosseGetty Images

La décla’

" Quand je suis arrivé à Paris, je me sentais tout timide. Mais heureusement, je me suis retrouvé en chambre avec Sébastien Vahaamahina, mon coéquipier de club. Nous avons pu parler ensemble, il m'a expliqué comment ça marchait..."

Fiche technique

Alivereti Raka, 24 ans (né le 09/12/1994 à Nakorovatu aux Fidji)

Ailier, 1,89m, 94 kg

Clubs : Clermont-Ferrand (depuis 2015, 52 matches et 35 essais)

En équipe de France : 1 sélection, 1 essai

Palmarès : Vainqueur du championnat de France en 2017 et du Challenge Européen en 2019.

Crédit photo de couverture : Inigo Brothers

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0