Icon Sport

Chavancy : "On a encaissé les coups mais le groupe ne s’est jamais lâché"

Chavancy : "On a encaissé les coups mais le groupe ne s’est jamais lâché"

Le 11/01/2020 à 10:30

CHAMPIONS CUP - Leader de sa poule, le Racing 92 peut valider son billet pour les quarts de finale de la Champions Cup face au Munster Rugby. Pour le capitaine Henry Chavancy, l’état d’esprit du groupe francilien leur a permis de rebondir après un début de saison décevant.

Rugbyrama : Depuis un mois, le Racing 92 enchaîne les bons résultats. Votre équipe monte en puissance…

Henry Chavancy : Le Racing va mieux, ça c’est sûr. On est sur une dynamique plutôt positive même si parfois les contenus sont insuffisants. Mais ces victoires nous ont donné pas mal de confiance. Il nous reste trois matchs avant les vacances. On espère aborder au mieux ce bloc déterminant pour la fin de la saison.

Avec le recul, on a le sentiment que cette claque reçue à domicile contre Bordeaux-Bègles (30-34) a été un tournant…

H.C : En Championnat, cette défaite nous a mis dans une situation d’urgence. On n’avait plus droit à l’erreur. Peut-être que cette petite pression, cette épée de Damoclès, nous a transcendé. Grâce à cette défaite, on a réussi à réagir pour enchaîner les bons résultats. Ce match contre l’UBB a été très cruel. On s’est écroulé en fin de match. Ça a été une grande désillusion pour nous. Mais on est conscient que la route est encore longue. Grâce à cette victoire contre Clermont, on rentre pour la première fois dans le TOP 6. Il ne tient qu’à nous d’y rester pour se battre et aller chercher un titre.

" On veut se battre pour aller chercher un titre"

Les médias ne parlent pas trop du Racing 92. Vous avancez dans l’ombre. Ce rôle vous va bien ?

H.C : Je suis assez d’accord. Tant mieux quelque part. Au vu de notre classement il y a trois mois, on parlait de nous en négatif. Et les victoires s’enchaînant, on remonte tranquillement au classement. On n’est pas en tête d’affiche. Mais c’est légitime. Ce n’est pas un problème pour nous. On fait notre petit bonhomme de chemin.

Comment abordez-vous ce match face au Munster ?

H.C : En Coupe d’Europe, on a fait un parcours très intéressant. Mais on connaît la difficulté de cette compétition. On sait que ce week-end, une défaite pourrait être rédhibitoire pour notre qualification. Peut-être qu’on parlera de nous à l’issue de cette rencontre. Et j’espère que ce sera en bien.

" La Champions Cup est une compétition impitoyable"

Sachant que vous vous déplacez chez les Saracens lors de la dernière journée, ce match contre le Munster est-il un véritable huitième de finale ?

H.C : C’est une compétition impitoyable. Pour l’instant, on a trois victoires bonifiées et un match nul au Munster. Pour autant, tout risque de se jouer dimanche. Une défaite serait presque synonyme d’élimination. On a de la pression mais c’est une bonne pression pour terminer premiers de notre poule. Ce serait une grande fierté de sortir de cette poule de la mort.

Quel regard le capitaine porte-t-il sur l’état d’esprit de ses coéquipiers ?

H.C : Tout le monde a bien en tête que c’est un match couperet. Les mecs ont envie de montrer un beau visage du Racing.

" On peut tous se regarder dans les yeux…"

Sur cette première partie de saison, de quoi êtes-vous le plus fier ?

H.C : Je retiens l’état d’esprit du groupe. On a eu un début de saison très compliquée où on a enchaîné les mauvais résultats. Mais pas une seule fois, le groupe ne s’est lâché. On a baissé la tête, encaissé les coups et travaillé. On a apporté une belle fondation à cette saison. On commence à en récolter les fruits. On peut tous se regarder dans les yeux.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0