AFP

CHAMPIONS CUP - Bordeaux-Bègles-Exeter (12-20) : Une semaine après son exploit, l'UBB s'est sabordée

Une semaine après son exploit, l'UBB s'est sabordée

Le 17/12/2016 à 15:50Mis à jour Le 17/12/2016 à 16:24

CHAMPIONS CUP - L'UBB n'a pas confirmé son joli coup du week-end passé en s'inclinant ce samedi à domicile face à Exeter (12-20) lors du match retour. Un résultat qui fait les affaires de Clermont dans cette poule 5 et qui condamne quasiment les Girondins...

Regrets et frustration doivent habiter les esprits girondins en ce samedi... Une semaine après avoir décroché un succès porteur d'espoirs à Exeter, l'UBB n'a pu confirmer sur sa pelouse face à ces mêmes Anglais (12-20). Sevrés de ballon pendant près d'une heure et réduits à quatorze suite à l'exclusion de Nans Ducuing (49e), les partenaires de Loann Goujon voient la perspective d'un quart de finale européen s'éloigner.

On a pourtant cru un temps que les Bordelo-Béglais allaient refaire le coup du Racing en finale du dernier Top 14, ou de Montpellier face à Castres le week-end dernier. Coupables d'un certain relâchement suite au carton jaune reçu par Mitch Lees en première période, avec un essai encaissé à la clé (Thomas Waldrom, 31e), les Girondins ont au contraire semblé galvanisés par l'expulsion de leur ailier pour un impressionnant contact aérien avec Ollie Woodburn. Las, malgré plusieurs sièges de l'en-but adverse, il ne sont jamais parvenus à renverser cette partie.

Lionel Beauxis (Bordeaux-Bègles) - 17 décembre 2016

Lionel Beauxis (Bordeaux-Bègles) - 17 décembre 2016AFP

Manque de justesse, absence de réussite

À l'inverse, les Chiefs, cinquièmes de leur championnat domestique mais déjà éliminés dans cette Champions Cup, ne se sont pas fait prier pour enfoncer le clou grâce à leur talonneur Luke Cowan-Dickie (69e). Un froid réalisme qui contraste avec les imprécisions de l'UBB. Si les Anglais se sont eux aussi rendus coupables de très nombreux en-avant, ils auront globalement mieux maîtrisé la possession. Et surtout su conclure, quand il manquait quelques mètres à Julien Audy (28e) ou à Louis-Benoît Madaule (57e), ou que le jeune Geoffrey Cros échappait le cuir au moment d'aplatir (73e).

Louis-Benoît Madaule (Bordeaux-Bègles) - 17 décembre 2016

Louis-Benoît Madaule (Bordeaux-Bègles) - 17 décembre 2016AFP

Pour ajouter à la déception, les hommes de Raphael Ibanez pourront également ruminer quelques décisions arbitrales de M. Lacey. Pas le carton rouge, justifié à la vue des images, mais le positionnement assez régulièrement douteux de la défense d'Exeter, rarement sanctionné. Pas de quoi, toutefois, changer radicalement le cours de ce match. Une rencontre à la portée des Girondins avec un peu plus de justesse et de réussite.

Contenus sponsorisés