Rugbyrama

Bru reste manager de Bayonne, pas de couvre-feu pour la finale du Top 14... Les 5 infos d'hier

Bru reste manager de Bayonne, pas de couvre-feu pour la finale du Top 14... Les 5 infos d'hier
Par Rugbyrama

Le 17/06/2021 à 08:33Mis à jour

Yannick Bru restera à Bayonne l'an prochain, Aymeric Luc revient sur la séance de tirs au but, la maire de Biarritz prete à discuter avec les dirigeants du BO. C'est aussi la fin imminente du couvre-feu et donc la finale du Top 14 se déroulera sans restriction nocturne. Le Castres Olympique a, quant à lui, officialisé 12 recrues... Les 5 infos qu'il ne fallait pas louper.

Yannick Bru reste à Bayonne

Après trois jours de réflexion et touché par les nombreux messages de sympathie, l’ancien entraîneur des avants du XV de France a finalement décidé de rester sur la Côte Basque. Son président, Philippe Tayeb, l’a annoncé aux médias, ce mercredi après-midi. Il s’est engagé pour une année avec l’objectif de faire remonter le club en Top 14.

Pas de couvre-feu pour la finale de Top 14

Le Premier ministre Jean Castex vient d'annoncer la levée du couvre-feu dès ce dimanche 20 juin. La finale du Top 14, prévue le vendredi 25 juin, ne sera donc pas impactée par cette contrainte sanitaire. Le port du masque en extérieur, qui ne sera plus effectif à partir de ce jeudi, sera en revanche observé dans les stades.

Maider Arostéguy (maire de biarritz) prete à "se remettre autour de la table" pour discuter

Samedi après-midi, le Biarritz Olympique a validé son ticket pour le Top 14 et après sept ans d’absence, jouera dans l'élite la saison prochaine. Cette accession change-t-elle quelque chose à propos du projet Aguiléra ? Va-t-elle permettre d’apaiser les relations entre la mairie et le club ? "Nous avons eu l’occasion d’échanger, pendant le match, avec Louis-Vincent Gave, aussi avec le président Aldigé. Aujourd’hui, je suis disposée à ce qu’on se rencontre et ça va se faire. J’espère qu’on va trouver un terrain d’entente" annonce l'édile.

Aymeric Luc : "Ce n'était qu'un coup de pied, je n'ai pas à prendre toute la culpabilité"

Aymeric Luc a très certainement été le Bayonnais le plus dangereux et le plus régulier de la saison. Samedi, le meilleur marqueur d’essais du club basque (10) a cependant raté son coup de pied dans l’impitoyable mort subite des tirs au but. L'ailier a affirmé : "J’ai tout donné au collectif. Il y a cette malheureuse fin, mais pour autant, le match était très convenable. J’arrive à faire la part des choses et ne pas prendre toute la culpabilité. Ce n’était qu’un coup de pied."

Le Castres olympique officialise 12 recrues

Le Castres olympique est très actif sur le marché des transferts. Le CO a communiqué sur les douze joueurs qui viendront rejoindre le club tarnais la saison prochaine. Il s'agit du deuxième ligne Théo Hannoyer (22 ans, 3 ans de contrat) ; du talonneur Brendan Lebrun ( 22 ans, 2 ans) ; du trois-quarts centre Pierre Aguillon (34 ans, 1 an) ; du pilier Quentin Walcker (25 ans, 2 ans) ; du trois-quarts aile Josaia Raisuqe ; du pilier Levan Chilachava (29 ans, 3 ans), de l'ouvreur Ben Botica (31 ans, 3 ans) ; du troisième ligne Feybian Tukino (19 ans, 3 ans) ; du flanker Teariki Ben Nicholas (25 ans, 2 ans), du trois-quarts centre Antoine Zeghdar (22 ans, 2 ans), du pilier Antoine Guillamon (29 ans, 1 an) et de l'arrière Thomas Larregain (24 ans, 2 ans).

Contenus sponsorisés