Icon Sport

Rougerie se raconte longuement

Rougerie se raconte longuement
Par Pierre-Laurent Gou via Midi Olympique

Le 03/07/2020 à 09:24Mis à jour Le 03/07/2020 à 09:57

D’un possible départ au Japon "pour l’argent", de l’aventure humaine de 2011 où les Bleus méritaient "d’être champion du monde", aux deux titres de champion de France décroché avec Clermont (2010-2017), celui qui a été un joueur emblématique de l’ASM, s’est livré à Midi Olympique dans son édition datée du 3 juillet.

A bientôt 40 ans, Aurélien Rougerie avoue que la compétition ne lui "manque pas du tout". Lui qui a intégré la cellule recrutement du club de Clermont s’épanouit pleinement dans sa nouvelle tâche. Ce vendredi, il a accepté de revenir sur sa carrière sportive bien riche.

S’il est revenu sur l’émotion "incroyable" qu’a suscité le titre de 2010, il indique que ce premier Bouclier de Brennus a été important dans le développement du club. "Clairement, le titre de 2010 a permis au club de passer un cap. Clermont essaye d’être à la pointe et de s’y maintenir, en termes de rugby dans tous ses sens. Structures, mais aussi jeu, dynamisme, d’être aussi un centre de formation performant, d’avoir des joueurs pris dans les équipes de France... Le club dans son intégralité essaye de se positionner en meneur, en leader du rugby français".

Un club qu’il aurait pu quitter par défaut. "J’aurai pu pourtant mais c’est vrai par défaut. Une année, j’y ai pas mal réfléchi, le club n’allait vraiment pas bien et j’avais reçu une proposition mais bon… Et à la fin de ma carrière, j’ai été à deux doigts de partir au Japon. Clairement pas pour le défi sportif, pour l’expérience culturel un peu mais clairement pour l’argent. On me proposait une somme que je n’imaginais pas mais il y a eu un tremblement de terre dans ce pays, et l’incident de la centrale nucléaire de Fukushima m’a fait infléchir sur ma position. J’ai préféré avoir des enfants en bonne santé et être un peu moins riche…. Jouer ailleurs ? Ce n’est pas beau de dire cela, mais cela aurait été un choix par défaut".

Retrouvez l'intégralité de l'entretien avec Aurélien Rougerie sur Midi-Olympique.fr

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés