Icon Sport

Aprasidze, McDermott, Casey... Qui sera le demi de mêlée international de demain ?

Aprasidze, McDermott, Casey... Qui sera le demi de mêlée international de demain ?
Par Rugbyrama

Le 22/05/2020 à 09:30Mis à jour Le 22/05/2020 à 09:31

En cette période d’arrêt des compétitions rugbystiques en France, Rugbyrama vous propose de découvrir les jeunes joueurs susceptibles de faire le bonheur du rugby mondial de demain. Voici donc la présentation des pépites internationales de 22 ans ou moins. Aujourd’hui, focus sur les demis de mêlée.

Gela Aprasidze (22 ans, Montpellier)

Si le grand public ne l'a découvert que cette saison avec le MHR et la Géorgie, cela fait quelques années que les amateurs de la Coupe du monde U20 connaissent le potentiel de Gela Aprasidze. Doublement surclassé lors du mondial 2016, il fut l'une des attractions des deux éditions suivantes, tout en disputant le Tournoi des 6 Nations B avec les seniors géorgiens. Il a disputé à l'automne dernier sa première Coupe du monde, où il s'est partagé la mêlée avec le Briviste Vasil Lobzhanidze.

Joueur imprévisible capable de démarrages fulgurants, dans la lignée d'un Antoine Dupont, ce demi de mêlée de gabarit modeste (1,75 m, 70 kg) reste très difficile à plaquer. Ces crochets tranchants ne sont pourtant qu'une part de la panoplie d'Aprasidze. Doté d'un jeu au pied précis, il est également capable de buter, et à longue disance, bien qu'il soit débarassé de cette tâche en club comme en sélection. Montpellier ne s'est pas trompé en l'attirant en 2017, et sa courte saison 2019-2020 (3 matchs de Top 14 entre le Mondial et le 6 Nations B) ne laisse présager que du bon pour la suite.

Gela Aprasidze (Montpellier) face à Brive

Gela Aprasidze (Montpellier) face à BriveIcon Sport

Ben White (21 ans, Leicester)

Moins feu-follet qu'Aprasidze, Ben White s'inscrit plus dans la tradition des demis de mêlée anglais. Très bon gestionnaire, il fait parfaitement le lien entre les avants et les arrières, et utilise son très bon jeu au pied pour dégager ou mettre sous pression l'équipe adverse. Mais il sait également saisir les bonnes occasions et s'engouffrer dans les intervalles, opportunisme qui lui a permis d'inscrire 5 essais avec les Tigers cette saison.

Après avoir joué son premier match de Premiership à 17 ans, il s'est révélé en étant le titulaire de l'équipe anglaise finaliste de la Coupe du monde U20 en 2018. S'en sont suivies deux saisons pleines de promesses où le jeune homme s'épanouit, étant même titulaire pendant les absences internationales de Ben Youngs. En deux ans, il a joué 45 rencontres avec Leicester, et fait légitimement partie des candidats à une future sélection avec le XV de la Rose.

Ben White (Angleterre U20) face à la France en 2018

Ben White (Angleterre U20) face à la France en 2018Icon Sport

Tate McDermott (21 ans, Reds)

À 21 ans et dans sa troisième saison de Super Rugby, il est déjà considéré par certains comme le meilleur demi de mêlée australien. Joueur athéltique pour son poste (1,79 m, 80 kg), Tate McDermott possède des appuis déroutants qui le rendent insaisissable dans les petits espaces. En témoignent ses 5 essais inscrits en 7 matchs dans le Super Rugby 2020. Il possède aussi de bonnes qualités de relanceur, ainsi qu'un bagage technique au-dessus de la moyenne, à la main comme au pied.

Ces magnifiques prédispositions lui ont permis de jouer quatre étapes du circuit mondial de rugby à VII en 2017, un an avant d'effectuer ses débuts chez les Reds et de participer au Mondial U20 avec l'Australie. Demi de mêlée virevoltant et imprévisible, il ne serait pas surprenant de le voir figurer dans la prochaine liste des Wallabies, à un poste où les trois joueurs présents au Mondial japonais auront bientôt dépassé la trentaine.

Tate McDermott - Reds

Tate McDermott - RedsIcon Sport

Craig Casey (21 ans, Munster)

Le Munster est l'un des clubs les mieux lotis au monde à la mêlée, avec la présence depuis 2010 de l'international irlandais Conor Murray. Mais il faudra bien un jour trouver un successeur au joueur de 31 ans, et le jeune Craig Casey s'est révélé cette saison être un candidat plus que crédible. Après avoir fait ses débuts en Pro 14 en avril 2019 et mené les U20 irlandais lors du mondial 2019, il a connu ses deux premières feuilles de match en Champions Cup en janvier dernier, inscrivant même un essai face aux Ospreys.

Demi de mêlée de poche (1,65 m, 75 kg), Craig Casey est une véritable teigne sur le terrain. Il mène parfaitement ses avants et profite de son petit gabarit pour s'immiscer dans les moindres espaces près de la ligne. Un profil qui n'est pas sans rappeler Peter Stringer, prédecesseur de Conor Muray et véritable légende au Munster. Le titulaire actuel du XV du Trèfle, 10 ans et 23 cm de plus que Caisey, a en tout cas pris la jeune pépite sous son aile. Difficile d'avoir un meilleur mentor pour progresser.

Craig Casey (Munster) en compagnie de Conor Murray

Craig Casey (Munster) en compagnie de Conor MurrayIcon Sport

Jamie Dobie (18 ans, Glasgow)

Avec deux demis de mêlées, Ali Price et George Horne, amenés à endosser le numéro 9 avec le XV du Chardon, Glasgow se doit d'avoir un troisième demi de mêlée de talent pour assumer les périodes internationales. Et si la franchise écossaise n'a pour l'instant annoncé aucune recrue compensant le départ de l'australien Nick Frisby, c'est peut-être parce que celui-ci est déjà au club.

À seulement 18 ans, Jamie Dobie a connu ses 7 premières feuilles de match en Pro 14 cette saison. Jeune mais déjà travailleur acharné, il offre un volume de jeu offensif et défensif impressionnant malgré son gabarit "lambda" (1, 75 m, 75 kg). Le passage du lycée au rugby professionnel ne semble pas être un frein à la progression du jeune demi de mêlée. Un joueur prometteur que l'on devrait voir l'année prochaine chez les U20 écossais.

Jamie Dobie (Glasgow) face à l'Ulster

Jamie Dobie (Glasgow) face à l'UlsterIcon Sport

Qui sera pour vous le demi de mêlée international de demain ?

Sondage
5380 vote(s)
Gela Aprasidze
Ben White
Tate McDermott
Craig Casey
Jamie Dobie

Par Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés