Icon Sport

L'Irlande, effacer 2019 avec un renouvellement général

L'Irlande, effacer 2019 avec un renouvellement général
Par AFP

Le 29/01/2020 à 13:16Mis à jour Le 29/01/2020 à 13:18

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - Après une lourde défaite en quart de finale de Coupe du monde contre la Nouvelle-Zélande et une année 2019 plus que moyenne, l'Irlande arrive dans ce Tournoi des 6 Nations avec un renouvellement. Andy Farrell a désormais pris les rennes du XV du Trèfle et Jonathan Sexton prend le brassard de capitaine. L'Écosse se présente devant eux pour démarrer.

Fiche technique

Entraîneur: Andy Farrell (ENG, 41 ans, depuis décembre 2019)

Capitaine: Johnny Sexton (34 ans, 88 sélections, demi d'ouverture, Leinster)

Palmarès: 14 victoires non-partagées

3 Grands Chelems (1948, 2009, 2018)

Tournoi 2019: 3e (3 victoires, 2 défaites)

Le contexte : la nouvelle génération en vue

Le changement dans la continuité: Après le départ du sélectionneur néo-zélandais Joe Schmidt et du capitaine Rory Best, l'Irlande semble décidée à évoluer sans chambouler. En choisissant le très expérimenté Johnny Sexton (34 ans, 88 sélections) pour porter le brassard, Andy Farrell, qui était l'adjoint de Schmidt, a fait le choix d'une transition en douceur. Après un Tournoi et un Mondial japonais en demi-teinte, le Quinze du trèfle navigue à vu. De nombreux cadres ont passé leur apogée, mais ne sont pas encore prêts à raccrocher. D'ici au Mondial 2023, il y a un peu de temps pour intégrer la jeune génération, représentée par Ronan Kelleher, Caelan Doris ou Max Deegan.

L'homme à suivre : Andy Farrell

La superstar du rugby à XIII, passé à XV et devenue ensuite un spécialiste de la défense sera pourtant plutôt attendu par les supporters sur un retour à un jeu d'attaque plus ambitieux et spectaculaire. L'attaque "est un processus qui prend plus de temps" à faire évoluer, a averti l'entraîneur. "On y arrivera, mais il ne faudra pas se précipiter", a-t-il poursuivi. Après six années aux côtés de Schmidt sur le banc, il a convaincu la fédération irlandaise de lui confier les rênes de l'équipe. Pragmatisme et franc-parler, Farrell qui a démarré sa carrière de joueur à 16 ans et a été capitaine des Wigan Warriors et de l'équipe d'Angleterre à XIII à 21 ans, ne manque certainement pas de leadership. Mais pour sa première expérience comme entraîneur principal, il a quatre ans, jusqu'au Mondial 2023 pour confirmer qu'il a les épaules assez larges.

L'objectif : faire du mieux possible

Difficile d'assigner un objectif trop élevé à l'Irlande dans un Tournoi post-Coupe du Monde marqué par un renouvellement général. Vainqueur de trois des six dernières éditions, dont un grand chelem en 2018, personne ne les imagine cependant arriver sur la pointe de pieds. Et ils auront à coeur de montrer que l'année 2019 somme toute moyenne n'était qu'un accident. Andy Farrell, qui sait que son équipe doit faire évoluer son jeu, a cependant rappeler que, si l'objectif est "de faire progresser notre jeu, gagner des matches est important" pour travailler dans un dynamique positive.

Équipe probable en début de Tournoi. Larmour - Stockdale, Ringrose, Henshaw Earls - (o) Sexton (cap, (m) Murray - van der Flier, Doris, Stander - Dillane, Henderson - Porter, Kelleher, Healy

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés