Icon Sport

Les notes des Bleus : Ntamack confirme, Dupont en retrait

Les notes des Bleus : Ntamack confirme, Dupont en retrait
Par Nicolas AugotPar Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 17/03/2019 à 10:17Mis à jour Le 17/03/2019 à 11:17

TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 - Le demi d'ouverture de l'équipe de France Romain Ntamack s'est comporté en patron à Rome, en étant décisif sur deux essais français et en réussissant un drop important. Malgré son essai, Antoine Dupont a été moins en vue.

Maxime Médard : 6,5

Pour son retour dans le XV de départ après deux matchs débutés sur le banc, le Toulousain a été décisif. Il est à l'origine du premier essai français avec un passage de bras sur Sergio Parisse pour servir Damian Penaud. Sur le deuxième, il appelle la sautée de Romain Ntamack et fixe bien son défenseur pour décaler Yoann Huget. L'arrière a été propre, globalement, malgré deux ballons perdus et quelques jeux au pied imprécis. Il a marqué des points vis-à-vis de la concurrence.

Damian Penaud : 8

Le Clermontois a sauvé l'équipe de France avec son plaquage émérite sur Marco Zanon, à six minutes du coup de sifflet final. Une merveille d'abnégation et de technique. Cinq minutes après, il a clôt les débats en étant au relais de Romain Ntamack et en plaçant une énième accélération. Le Clermontois, auteur de deux franchissements, a encore été tranchant sur chacune de ses prises de balle, gagnant 131 mètres avec le ballon. Seule ombre au tableau : une faute évitable en première période avec un plaquage à retardement. Le Clermontois devient incontournable au poste.

6 Nations 2019 - Damian Penaud (France) inscrivant un essai contre l'Italie

6 Nations 2019 - Damian Penaud (France) inscrivant un essai contre l'ItalieIcon Sport

Mathieu Bastareaud : 6

Le Toulonnais, souvent utilisé en premier attaquant, a constamment avancé balle en main, battant trois défenseurs au passages. Ses charges ont mis l'adversaire sur le reculoir. En défense, il a rarement été mis en difficulté (un échec sur treize plaquages) et a tenté de ralentir les sorties de balle adverse. Une copie convenable à l'arrivée.

Geoffrey Doumayrou : 2

Le Rochelais a été invisible en attaque : trois ballons touchés dont un perdu, six mètres parcourus... En défense, il s'est démené mais a tout de même manqué deux plaquages. Rien d'autre à signaler.

Yoann Huget : 6

Le Toulousain a encore frappé avec un quatrième essai dans ce Tournoi. Une vraie réalisation d'ailier, en bout de ligne. Il a signé une belle relance du fond du terrain (9e). Sevré de ballons, il a tout de même cumulé deux franchissements et cinq défenseurs battus. Une efficacité notable pour leToulousain, en phase ascendante. Remplacé par Thomas Ramos (69e).

Romain Ntamack : 8

Le Toulousain a livré une prestation taille patron. Dans les tirs au but (4/5), son adresse s'est révélée très précieuse avec un seul échec, sans importance, sur la dernière transformation. Son drop-goal (62e) est arrivé au bon moment. Il est décisif sur les deux derniers essais avec sa sautée pour Maxime Médard et son duel aérien remporté pour mettre Damian Penaud sur orbite. Il a souffert par moments en défense, notamment sur une charge de Sergio Parisse en deuxième période. Une maturité épatante, tout compte fait. Remplacé par Lopez pour quelques secondes.

6 Nations 2019 - Romain Ntamack (France) contre l'Italie

6 Nations 2019 - Romain Ntamack (France) contre l'ItalieIcon Sport

Antoine Dupont : 3,5

Pour sa quatorzième sélection, le demi de mêlée a débloqué son compteur essai en étant à la conclusion d'un joli mouvement collectif. Mais il a été brouillon par ailleurs avec des passes imprécises et quelques tergiversations derrière son paquet d'avants. Son jeu au pied, tout particulièrement, a été défaillant, sur ses chandelles comme sur ses dégagements. Le Toulousain conclut son Tournoi sur une note très mitigée. Remplacé par Baptiste Serin (56e), plutôt propre et alerte.

Yacouba Camara : 4

Un en-avant en début de rencontre, il a ensuite été peu vue dans le secteur offensif. Il s'est appliqué en défense avec quatre plaquages offensifs. Remplacé par Aldegheri (75e) après le carton jaune de Chat. Le pilier toulousain s'est blessé au genou sur la dernière action du match.

Louis Picamoles : 6

Le numéro huit tricolore a commencé la rencontre par une bonne percussion dans ses vingt-deux mètres. Il a assuré la couverture du terrain en troisième rideau et a donc logiquement gagné du terrain. Mais il a surtout été précieux pour gérer la fin de rencontre alors que les Bleus n'étaient plus que sept.

Tournoi des 6 Nations 2019 - Louis Picamoles (France) contre l'Italie

Tournoi des 6 Nations 2019 - Louis Picamoles (France) contre l'ItalieIcon Sport

Grégory Alldritt : 5

Précieux en défense (15 plaquages), le Rochelais a en revanche connu un peu de déchet dans le secteur offensif avec deux en-avants (10, 35e). Remplacé par Arthur Iturria juste avant l'heure de jeu.

Paul Willemse : 2

Le deuxième ligne de Montpellier a été d'une grande discrétion à Rome (seulement trois ballons touchés). Trois plaquages offensifs pour lui. Son seul fait d'arme. Remplacé à l'heure de jeu par Paul Gabrillagues.

Félix Lambey : 5

Le Lyonnais a été précieux en touche, mais aussi en défense. Actif dans le jeu courant (sept ballons portés, seuls Médard et Picamoles ont fait mieux), il permettait au jeu de rebondir sur l'essai d'Huget.

Demba Bamba : 6

Toujours aussi percutant ballon en main, le pilier de Brive continue son apprentissage avec succès. Son énergie est précieuse pour prendre la ligne d'avantage, puisque la mêlée française a souvent pris le dessus.

6 Nations 2019 - Demba Bamba (France) contre l'Italie

6 Nations 2019 - Demba Bamba (France) contre l'ItalieIcon Sport

Guilhem Guirado (non noté)

Le capitaine français ne trouvait pas ses sauteurs lors des deux premières touches. Touché aux côtes, il est remplacé à la 19e minute par Camille Chat (3). le Racingman était pénalisé trois minutes plus tard. Toujours aussi volontaire dans le combat, son entrée a coïncidé avec le regain de forme de la mêlée tricolore. Très souvent pénalisé (quatre fautes), il écopait d'un carton jaune (72e).

Etienne Falgoux : 6

Surpris sur une des premières mêlées du match, il a ensuite été impeccable sur les fondamentaux du poste. Il a sauvé les Bleus sur un maul italien en se sacrifiant dans l'enbut (25e). Remplacé par Dany Priso (66e), pris à défaut en défense ouvrant la porte à Tebaldi mais ce dernier perdait le ballon au moment d'aplatir.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0