Icon Sport

6 Nations 2019 - Camille Lopez (Clermont), une parenthèse à refermer

Lopez, une parenthèse à refermer

Le 04/03/2019 à 15:55Mis à jour Le 04/03/2019 à 16:01

TOURNOI DES 6 NATIONS 2019 - Écarté du dernier France – Écosse, Camille Lopez a pu retrouver le sourire en club ce week-end. Auteur d’une belle prestation contre Grenoble, l’ouvreur auvergnat s’est rassuré et espère désormais regagner les faveurs du sélectionneur Jacques Brunel.

Ce n’est pas son carton jaune à cinq minutes de la fin, suite à un en-avant volontaire un peu bête, qui allait ternir son plaisir samedi soir. Meneur de jeu titulaire d’une équipe clermontoise facilement victorieuse de Grenoble (52-17), Camille Lopez a pu reprendre son métier et s’est tout bonnement éclaté : "Cela fait forcément du bien de rejouer au rugby, ce que je n’avais pas pu faire pendant quinze jours. Et quand la victoire est au bout, c’est toujours mieux. Jacques Brunel nous a permis de jouer et je l’en remercie. Je ne sais pas ce qui se passera lors des quinze prochains jours, mais j’ai au moins pu jouer un match et garder le rythme".

Un petit mot pour remercier celui qui l’avait pourtant envoyé au frigo la semaine précédente, officiellement pour sa prestation ratée à Twickenham, officieusement pour ses insinuations dissonantes après la correction des Bleus en Angleterre (44-8). "Cela a été une période compliquée pour moi mais cela fait partie d’une carrière. J’ai vécu d’autres moments compliqués par le passé. Le tout est de le savoir et de continuer à avancer. Il s’est passé ce qu’il s’est passé mais la vie ne s’arrête pas là. J’ai pu rejouer avec le club, ce qui m’a fait énormément de bien. Je vivrai sûrement d’autres moments difficiles dans ma carrière, il faut savoir l’accepter, l’absorber et passer à autre chose".

" Je reviens avec énormément d’envie"

Animateur inspiré du jeu auvergnat face à un FCG il est vrai très amoindri, Camille Lopez s’est offert un petit bonus. En l’absence de dernière minute de Morgan Parra, et puisque Greig Laidlaw n’était pas là non plus, c’est lui qui a pris la charge du but. Un succès total puisqu’il a terminé à 100% de réussite (5/5), passant notamment deux transformations en bord de touche. "Pas une fin en soi" mais de quoi renforcer un peu plus le capital confiance avant de prendre la direction de Marcoussis dans la foulée du match.

"J’ai été sanctionné suite à notre performance contre l’Angleterre, le choix sportif a été fait et était légitime, assure Lopez. Il a fallu l’accepter et continuer à travailler les points qui m’ont été reprochés pour essayer de réintégrer le groupe. Je reviens désormais avec énormément d’envie. Il faut garder cette dynamique créée par la victoire contre l’Écosse (27-10) et préparer du mieux possible ce déplacement en Irlande, qui sera un tout autre match. On connaît la qualité de cette équipe mais on n’est pas interdit de faire quelque chose là-bas non plus". Avec ou sans Lopez ? Jacques Brunel annoncera ce mardi matin s’il prolonge ou non la parenthèse désenchantée de l’ouvreur clermontois.

6 Nations 2019 - Damian Penaud, Camille Lopez et Morgan Parra (XV de France)

6 Nations 2019 - Damian Penaud, Camille Lopez et Morgan Parra (XV de France)Icon Sport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0