Icon Sport

Itoje sera opérationnel pour le Tournoi

Itoje sera opérationnel pour le Tournoi

Le 15/12/2017 à 11:05Mis à jour Le 15/12/2017 à 11:19

Souffrant acturellement d'une fracture de la mâchoire, le deuxième ligne international anglais des Saracens Maro Itoje sera rétabli pour le prochain Tournoi des Six nations, que l'Angleterre débutera le 4 février prochain face à l'Italie à Rome.

Quelques éclaircies percent à travers les lourds nuages qui campent au dessus des têtes des Saracens. Minés par six défaites consécutives dont la dernière, la plus humiliante, était la gifle infligée par les Clermontois sur leurs terres (14-46), les Saracens font en ce moment face à une terrible hécatombe qui frappe leur effectif et notamment leurs cadres. Parmi eux, on trouve le deuxième ou troisième ligne anglais, le phénomène Maro Itoje. Victime d'une fracture de la mâchoire il y a une dizaine de jours, le prodige anglais manque, comme beaucoup d'autres, à son équipe. S'il ne sera pas en mesure d'aider les siens à laver leur honneur ce week-end à Clermont ou même pour la reprise du championnat anglais, il devrait en revanche être en mesure de servir le XV de la Rose : Itoje sera de retour à temps pour le Tournoi des Six nations.

Hier, en conférence de presse, le boss des Saracens Mark McCall s'est montré plutôt confiant quant au retour de son deuxième ligne : "Maro est à environ trois ou quatre semaines de son retour. Il a consulté un spécialiste qui a estimé son indisponibilité à six semaines, et il a déjà fait une semaine et demi."

Billy Vunipola n'est plus très loin

McCall a par ailleurs fait un tour d'horizon des joueurs à l'infirmerie. Et si quelques retours sont prévus dans les semaines à venir, d'autres cas sont plus inquiétants, comme ceux du génial demi de mêlée Richard Wigglesworth, "absent encore six à huit semaines" selon McCall, du talonneur Schalk Brits ("huit semaines" ou du deuxième ligne Dominic Day ("10 semaines").

Voilà pour les cas les plus critiques. En revanche, les Sarries pourront compter sur leur jeune et excellent flanker Michael Rhodes "dès la semaine prochaine", et vraisemblablement sur leur centre international anglais Brat Barritt. Victime d'un K.O. la semaine dernière, le centre a passé des examens rassurants et devrait reprendre la compétition en suivant. L'excellent arrière gallois Liam Williams est attendu dans un mois, et il devrait suivre le centre international écossais Duncan Taylor, dont le retour est évalué à trois semaines. Enfin, les Saracens attendent avec impatience le retour de leur machine à gagner du terrain, le numéro huit Billy Vunipola. Absent depuis la fin du mois de septembre et un match de championnat contre Sale au cours duquel il s'est déchiré les ligaments du genou, Vunipola devait être absent quatre mois. Aux dernières nouvelles, il semblerait qu'il soit dans les temps, et Mark McCall estime que le cadet de la fratrie reviendra dans "quelques semaines".

Contenus sponsorisés
0
0