Icon Sport

6 NATIONS - Les Bleus sont prévenus, la touche écossaise a plus d'un tour dans son sac

Les Bleus sont prévenus, la touche écossaise a plus d'un tour dans son sac
Par Maxime Brossard via AFP

Le 08/02/2017 à 10:45Mis à jour Le 08/02/2017 à 11:02

6 NATIONS - Lors de la victoire face à l'Irlande en ouverture du Tournoi des 6 Nations (27-22), l'Écosse a réussi un pari tactique sur son 3e essai de la rencontre. En plaçant 3 arrières dans l'alignement en touche, le XV du Chardon a créé la suprise et destabilisé la défense irlandaise.

Un tour de magie sur lequel les hommes de Vern Cotter pourront désormais moins miser. En effet, il faudra maintenant "redoubler de ruse pour retrouver ce facteur surprise dans le secteur de la touche", dont dimanche contre le XV de France lors de la 2e journée du Tournoi, a déclaré mardi l'entraîneur des avants écossais, Jonathan Humphreys.

Samedi à Murrayfield (27-22), le XV du Chardon a marqué son troisième essai sur un mouvement inédit avec trois arrières placés en début d'alignement : l'ailier Tommy Seymour, le demi de mêlée Greig Laidlaw et le centre Alex Dunbar, qui a réceptionné le lancer de son talonneur pour surprendre la défense irlandaise et aller aplatir derrière la ligne.

Et pourtant, Jonny Gray a désobéi

"Doit-on s'attendre à ce que nos adversaires fassent désormais plus attention à ce que nous faisons en touche ? Oui", a répondu Humphreys à la presse. Selon l'adjoint de Vern Cotter, les Écossais avaient déjà tenté contre les Tonga en novembre 2014 cette combinaison, dont la réussite samedi est à mettre au crédit du deuxième ligne Jonny Gray.

"Nous nous étions dit que ça pourrait marcher contre l'Irlande. Vendredi à l'entraînement du capitaine, Jonny Gray a dit : "On tente cette combinaison ? Mais j'ai répondu "non". Donc en fait, tout le mérite revient à Jonny, qui a persévéré et dit "je veux tenter ce mouvement samedi", a ainsi expliqué Humphreys.

La joie des Ecossais face à l'Irlande

La joie des Ecossais face à l'IrlandeIcon Sport

Contenus sponsorisés