Icon Sport

L'antisèche : les Bleuets bipolaires

L'antisèche : les Bleuets bipolaires
Par Rugbyrama

Le 19/06/2021 à 20:11Mis à jour Le 19/06/2021 à 20:40

TOURNOI DES 6 NATIONS U20 - L'équipe de France des moins de 20 ans s'est lourdement inclinée face à l'Angleterre en ouverture du Tournoi des 6 Nations 2021 (38-22). Pourtant largement dominateurs dans le premier acte, les Bleuets se sont totalement effondrés en deuxième mi-temps, détruisant leurs espoirs de victoire.

Le résumé : des Bleuets à deux visages

On le sait, un Crunch est un match spécial pour Français et Anglais. Une rencontre où l'agressivité est une qualité essentielle et où la densité physique doit être de mise. Les Bleuets l'ont parfaitement compris au début du match, multipliant les gros plaquages et les phases conquérantes offensivement. Systématiquement dans l'avancée face à des Anglais apathiques, Adrien Warion et les siens ont développé leur jeu et envoyé par trois fois Nelson Épée derrière la ligne.

Peut-être trop rassurés par ce score de 19-3 à la mi-temps, les joueurs de Philippe Boher se sont nettement relâchés au retour des vestiaires. Ils ont laissé les Anglais garder le ballon et prendre des initiatives. Nettement plus hargneux qu'en début de match, les Blanc ont entamé une remontée folle. Trois essais plus tard, le score étaient d'ailleurs en leur faveur (24-22, 56e). Sans réponses, les Bleuets en encaissent finalement deux supplémentaires : score final 38-22.

La stat' : un 35-3 encaissé en seconde période

Sûrs de leur force défensive en première période, les Bleuets ont sombré dans l'indiscipline et le manque de réalisme en seconde. La statistique est édifiante, les hommes de Boher ont encaissé 35 points durant le second acte ! Inutile d'expliquer que c'est évidemment bien trop pour remporter un match de ce niveau. Ces cinq essais encaissés permettent aux Anglais d'empocher, en plus, le bonus offensif.

De leur côté, en n'inscrivant que trois points dans le second acte, les Bleuets n'ont pas réussi à inscrire l'essai de plus, qui leur aurait permis de prendre ce même bonus. Une défaite sur tous les points donc.

Le joueur : Épée voit triple

Le jeune toulousain surfe magnifiquement sur sa lancée. Champion de France Espoirs avec le Stade toulousain, l'ailier a mis les Bleuets sur de (très) bons rails. Se retrouvant en conclusion des offensives tricolores en début de partie, Épée a inscrit un triplé en seulement 19 minutes de jeu ! L'adage "A l'aile, la vie est belle" a parfaitement pris sens puisqu'il a d'abord profité du gros travail de ses avants sur le premier essai, de l'inspiration de Debaes sur le deuxième et du bon décalage de Barré sur le dernier. Le feu follet brille déjà, et ce n'est pas pour nous déplaire.

6 Nations U20 - Nelson Epée (France) a inscrit un triplé face à l'Angleterre

6 Nations U20 - Nelson Epée (France) a inscrit un triplé face à l'AngleterreIcon Sport

L'image qu'on n'aime pas voir : Brennan en pleurs

Joshua Brennan devait être le leader de cette équipe de France des moins de 20 ans. Le deuxième ligne du Stade toulousain formait un tandem plus qu'intéressant avec Adrien Warion dans la cage du pack bleuet. Celui qui a même débuté le match en tant que capitaine face à l'Anlgleterre a pourtant vécu un cauchemar à la 55e minute.

Alors que les Français encaissaient un nouvel essai anglais, et voyaient leurs meilleurs ennemis passer devant au score, Joshua Brennan restait au sol. Encadré par les soigneurs et victime d'une blessure au genou très certainement, le Toulousain sortait finalement du terrain sur la voiture médicale. Une image que l'on n'aurait pas aimé voir. La nature de sa blessure devrait être connue prochainement.

La question : que s'est-il passé dans les vestiaires de l'Arms Park ?

Après une superbe première mi-temps, conclue sur le score de 19-3, les Bleuets ont pris l'eau en seconde période. Sevrés de ballons, pénalisés, saisissant les impacts, les hommes de Philippe Boher ont joué totalement à l'envers dans le second acte. Impuissants face au renouveau anglais, les Français se sont totalement écroulés.

Mais alors que s'est-il passé dans le vestiaire de Cardiff, à la mi-temps ? Les Français, pourtant en pleine confiance, ont sombré, et les Anglais dans le doute, ont finalement marché sur l'eau. Ce changement d'attitude saisissant pose de nombreuses questions, auxquelles il faudra répondre avant le match contre l'Italie la semaine prochaine.

Par Yanis GUILLOU

Contenus sponsorisés