Icon Sport

Dernière ligne droite pour les Bleues avant d'affronter l'ennemi anglais

Dernière ligne droite pour les Bleues avant d'affronter l'ennemi anglais
Par Rugbyrama

Le 23/04/2021 à 17:06Mis à jour Le 24/04/2021 à 16:56

6 NATIONS FÉMININ - Samedi à 15 heures, les Françaises se déplaceront sur la pelouse de Twickenham, pour un Crunch en finale du Tournoi des 6 Nations Féminin 2021. Une chose est sûre, les joueuses d'Annick Hayraud devront mettre les bouchées doubles pour rivaliser avec les tenantes du titre.

C’était presque… facile : les Françaises se sont largement imposées à deux reprises durant les phases de poules de ce Tournoi des 6 Nations écourté. 53-0 contre le pays de Galles, puis 56-15 contre l’Irlande. Les Françaises s’offrent donc largement leur place en finale, avec une aisance presque déconcertante. Mais le plus gros reste à faire et elles le savent. Cette finale ne ressemblera en rien aux matchs précédents. Nation la plus titrée, l'Angleterre a remporté à seize reprises le Tournoi des 6 Nations féminin et demeure un adversaire de taille pour nos Bleues.

Sept défaites consécutives, c’est sur cette terrible série que le XV de France féminin se déplace au Twickenham Stoop. Pour Samuel Cherouk, ces défaites ne sont pas synonymes de pression supplémentaire pour cette finale : " Les Anglaises sont numéros une mondiale. C’est une équipe qui nous bat très souvent. Est-ce que ça rajoute de la pression ? Non. C’est une autre compétition, un modèle différent donc on ne doit pas se mettre de pression, même si le passé nous fait dire qu’elles sont meilleures que nous. Maintenant il faut qu’on se prépare à aller jouer un match très solide et engagé j’imagine. Mais il n’y a pas de pression supplémentaire ", explique l’entraîneur.

Il y a quelques années, l'écart s’est creusé entre les anglaises et les françaises. Le XV de la Rose féminin reste certes un niveau au-dessus mais voit les Bleues se rapprocher dangereusement. Samuel Cherouk reste réaliste : " On a l’impression que l’écart se resserre effectivement, on se rapproche tout doucement. Mais il y a encore un écart et on le voit sur les matchs qu’elles font contre l’Italie et l’Ecosse, elles sont sûres de leur rugby, elles maîtrisent à la perfection leurs sorties de camps, les zones de marque. Voilà c’est une équipe qui maîtrise mieux son rugby que nous ".

Sochat : "Le piège que les Anglaises vont nous tendre"

Un match qui sera à coup sûr engagé. Il n’y aura pas beaucoup de place pour les erreurs. Il faudra être discipliné et ne pas manquer l’entame de match. Si les Irlandaises ont lâché du lest le week-end dernier, ça ne sera pas le cas des Anglaises et Samuel Cherouk en est conscient : " On sait qu’on va avoir une première demi-heure qui va être très compliquée, mais on se prépare en conséquence. On dit aux filles qu’il va falloir mettre les casques à pointes. Les Anglaises nous attendent de pied ferme. "

Féminines - Agathe Sochat lors d'un entraînement du XV de France Féminin

Féminines - Agathe Sochat lors d'un entraînement du XV de France FémininIcon Sport

Un duel au sommet dans un Tournoi des 6 Nations féminin inédit. C'était l'affiche que l'on attendait : un crunch en finale. Après avoir réglé les derniers détails, le XV de France féminin décolle pour Londres ce vendredi.

Par Manon Moreau

Contenus sponsorisés