Top 14 - Le baromètre de Toulouse - Pau : Cros toujours précieux, Ntamack déjà en forme, Attissogbe en danger permanent...

Publié le Mis à jour
Partager :

Si Emilien Gailleton et Théo Attissogbe ont prouvé côté palois qu'ils étaient des attaquants hors pair, François Cros a aussi montré qu'il était dans une belle période, quand Romain Ntamack a fait un retour encourageant. 

Les tops

François Cros

Dans la lignée de son Tournoi des 6 Nations stratosphérique, le troisième ligne toulousain a de nouveau rendu une copie extrêmement propre. Certes, il n’est pas toujours flamboyant mais il s’est encore montré très juste, notamment dans le secteur défensif. Meilleur plaqueur toulousain sur ce match, il a aussi contré un ballon capital en touche, dans ses 22 mètres, alors que son équipe traversait un moment difficile. Offensivement, il a constamment essayé d’être un relais efficace.

Romain Ntamack

Bien sûr, c’est aussi pour le symbole que Romain Ntamack se retrouve dans cette catégorie. Déjà parce qu’il ne faut pas bouder son plaisir de le revoir sur un terrain de Top 14, sept mois après son opération du genou gauche. Mais aussi parce que son entrée fut à la fois encourageante et déterminante. En effet, rassurant défensivement, il a surtout effectué un franchissement sur un de ses premiers ballons et il a montré qu’il avait du gaz sur chaque intervention. Aussi, il a joué très juste sur la dernière séquence, quand Toulouse est allé arracher la victoire à la dernière minute. Une action qu’il a parfaitement orchestrée. Voilà qui promet pour la suite.

Théo Attissogbe

Dès qu’un ballon lui passe entre les mains, il se passe quelque chose. Considéré comme l’une des grandes révélations du Top 14 cette saison, le champion du monde moins de 20 ans a encore prouvé ce samedi soir qu’il possédait un talent assez unique. Auteur d’un essai en première mi-temps sur lequel il a fait parler sa pointe de vitesse, il a aussi démontré qu’il avait une sacrée vision du jeu sur son deuxième essai personnel, après la pause, quand il a anticipé une passe de Pierre-Louis Barassi pour l’intercepter sur ses trente mètres et s’offrir un raid en solitaire. En clair, il fut un danger permanent.

Emilien Gailleton

Il a été décisif pour la Section paloise en première mi-temps. En effet, c’est d’abord lui qui a inscrit le premier essai des siens d’entrée. Parfaitement servi dans l’intervalle, il a déchiré le rideau toulousain avant d’éliminer Tauzin d’un crochet pour finir entre les poteaux. Sur le deuxième, son intervention dans la ligne a encore été déterminante. Ainsi, le trois-quarts international a avancé avant de servir Attissogbe d’une passe acrobatique qui a permis à l’arrière de filer dans l’en-but. S’il fut moins incisif sur le plan défensif (même s’il a récupéré deux ballons), il a prouvé qu’il restait un attaquant hors pair.

Pour le grand retour de Romain Ntamack, Toulouse s'est imposé grâce à un essai à la 79e, après une très longue séquence. Scénario cruel pour Pau...
Le film du match -> https://t.co/1byzXokGUt pic.twitter.com/nujhESyNxs

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) March 30, 2024

Les flops 

Facundo Gigena

Le pilier gauche palois n’a pas vécu un premier acte de tout repos. Souvent en difficulté en mêlée fermée, face à Dorian Aldegheri qui est un spécialiste du secteur, il fut rappelé à l’ordre par l’arbitre. Mais cela ne l’a empêché d’être sanctionné à deux reprises dans l’épreuve de force. Des pénalités sifflées contre l’Argentin qui ont régulièrement permis au Stade toulousain de revenir dans le camp béarnais. Ce qui a d’ailleurs poussé le staff de Sébastien Piqueronies à faire sortir Facundo Gigena dès la mi-temps.

Lucas Tauzin

A l’approche des phases finales, avec le huitième de Champions Cup contre le Racing 92 le week-end prochain, il avait une belle occasion de se montrer à son avantage et de marquer des points. Pas forcément décisif sur le plan offensif, même s’il n’a pas eu que des munitions intéressantes à se mettre sous la dent, il fut surtout coupable d’une grosse erreur sur le quatrième essai palois. En effet, c’est lui qui a envoyé une longue passe dans ses mètres, lue par Thomas Carol, lequel l’a interceptée.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (6)
PA1954 Il y a 17 jours Le 31/03/2024 à 18:31

Gailleton plus rapide et plus puissant que Depoortère, ça saute aux yeux de tous, ...sauf ceux de FG (à cause de ses grosses lunettes ???)
Hâte de le voir en Bleu cet été automne et au prochain T6N

GaletteSaucisse Il y a 18 jours Le 31/03/2024 à 10:32

Comment ne pas mentionné Willis dans les tops ?

ST1907 Il y a 18 jours Le 31/03/2024 à 10:07

Mdr Gailleton > Depoortere mais la vox populi en a décider autrement et Faitbien lui il suit la vox populi