6 Nations féminin - Les notes des Bleues : Romane Ménager dans l’avancée, Emilie Boulard en difficulté...

  • Romane Ménager face à l'Écosse ce samedi après-midi.
    Romane Ménager face à l'Écosse ce samedi après-midi. Fotosport / Icon Sport - David Gibson
Publié le Mis à jour
Partager :

Les Bleues ont assuré un court mais précieux succès contre l’Écosse à Édimbourg. Même si, à l’image de son équipe, la troisième ligne centre Romane Ménager a connu du déchet, elle fut l’une des meilleures Françaises sur la pelouse, avec la centre Nassira Kondé. En revanche, l’arrière Emilie Boulard a été en difficulté.

1. Annaëlle Deshaye : 4/10

Elle a mal commencé la rencontre avec une mauvaise passe à Khalfaoui ainsi qu’une perte de balle. Elle fut également pénalisée en mêlée pour ne pas avoir poussé droit, mais a néanmoins apporté sa puissance dans le jeu courant, surtout en défense. Remplacée par Ambre Mwayembe, récompensée sur un bon contest au sol à l’heure de jeu.

2. Agathe Sochat : 5/10

Une semaine après avoir été très en vue contre l’Irlande, la talonneuse girondine présente un bilan plus contrasté. Elle fut encore très active en défense, mais connut plusieurs imprécisions dans ses lancers. À l’image de son équipe, elle a manqué de patience en tentant ce coup de pied par-dessus pour elle-même dans les 22 mètres écossais (47ème.) Remplacée par Manon Bigot à la 70ème.

3. Assia Khalfaoui : 6/10

Auteure du premier en-avant de la partie, la Girondine s’est rattrapée par quelques charges puissantes qui ont causé des dégâts. Elle fut toute proche de marquer à la 27e mais elle fut retournée dans l’en-but. Elle manqua une autre occasion d’essai au retour de la pause, mais cette fois par manque de soutien. Remplacée par Clara Joyeux à la 65ème.

4. Manae Feleu : 5,5/10

Comme à son habitude, la capitaine tricolore a couvert beaucoup de terrain et abattu beaucoup de travail. On l’a moins vu balle en main que la semaine dernière, et eut du déchet, à l’image de cette passe pas cadeau à Marine Ménager en fin de rencontre.

5. Madoussou Fall : 5/10

Comme d’autres, on a moins vu la Girondine balle en main. Et quand elle l’a eue, elle a souvent été bien plaquée par deux adversaires, une aux jambes et une au ballon. En revanche, elle s’est montrée très percutante en défense, notamment à la 44ème. Doublée en touche peu après l’heure de jeu en premier bloc.

6. Axelle Berthoumieu 6/10

La Blagnacaise a souvent pris des ballons difficiles face à une défense placée mais s’en est plutôt bien sorti même si elle fut pénalisée pour avoir gardé le ballon au sol à la 16ème minute, sans conséquence au score. Opiniâtre, elle s’est montrée constante en défense et a abattu un gros boulot au centre du terrain. Remplacée par Charlotte Escudero (57e)

7. Gaëlle Hermet : 6/10

Pour sa soixantième sélection, la Toulouse avait à cœur de faire un bon match. Et cela s’est vu d’emblée, avec une première bonne intervention défensive. Elle a aussi récupéré un ballon chaud au sol dès la 5ème minute. Remplacée par Emeline Gros qui marqua l’essai libérateur en fin de rencontre.

8. Romane Ménager : 7/10

La Montpelliéraine fut élue femme du match. Elle se signala d’emblée en signant la première percée de la partie pour les Bleues après un départ au ras d’un ruck. Mais comme son équipe, elle eut du déchet, comme cette mauvaise transmission après touche à Bourdon-Sansus, un lancer non capté (51e), ou une mauvaise passe à la 71ème. Cela étant dit, sa forme olympique lui a permis de tenir le rythme pendant 80 minutes, au point d’être laissée trop seule par ses coéquipières qui peinaient à la suivre.

9. Pauline Bourdon Sansus 6/10

La demi de mêlée tricolore a commis une petite erreur technique en tout début de rencontre sur un au jeu au pied dévissé. Sinon, elle a, comme à son habitude, parfaitement dynamisé autour des rucks en tentant d’amener de la vitesse au collectif. Malheureusement, elle a aussi souffert du manque de soutien offensif autour de la porteuse de balle et elle a donc dû souvent s’employer à sécuriser la possession. Remplacé par Alexandra Chambon à l’heure de jeu.

10. Lina Queyroi 5/10

La chef d’orchestre française n’a pas réussi à peser réellement sur les débats, avec des initiatives souvent malheureuses, à l’image de cette tentative de passe au pied pour Marine Ménager en tout début de seconde période complètement ratée puisque le ballon filait derrière l’en-but loin de l’ailière française. Elle a néanmoins eu une belle longueur au pied lors du second acte avec le vent dans le dos. Face aux perches, elle a laissé cinq points en route.

Les Bleues se font peur mais viennent à bout des Écossaises !

Le résumé de la rencontre : https://t.co/wGmotVLv3m pic.twitter.com/h3TVsSfUrk

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) March 30, 2024

11. Marine Ménager 4/10

Elle n’a pas eu beaucoup d’occasions pour se mettre en action, notamment au cours d’un premier acte difficile avec une mauvaise passe et son absence au soutien sur une relance de Boulard (pénalité contre la France). En début de seconde période, elle ne se comprend pas avec Arbey après une belle passe après contact de Kondé. Un bon plaquage en bord de touche à mettre à son crédit et un bon retour intérieur en toute fin de match sur l’action qui amène le deuxième essai des Bleues.

12. Gabrielle Vernier 6/10

Elle a encore été précieuse dans le secteur défensif en se montrant intraitable au centre du terrain. Offensivement, elle a imprimé le rythme à la ligne d’attaque française avec des courses intéressantes qui ont permis d’ouvrir des espaces. Elle a très souvent joué juste, malgré un ballon expédié en ballon mort et une passe pour personne à la 78e minute. Mais, ce sont deux petites erreurs dans un match plein de maîtrise, à l’image de sa passe décisive sur le deuxième essai des Bleues en toute fin de match. Elle a été remplacée pendant dix minutes en première période par Morgane Bourgeois pour passer favorablement le protocole commotion.

13. Nassira Kondé 7/10

Aux côtés de Gabrielle Vernier qui a bien fixé la défense écossaise, Nassira Kondé a pu faire parler ses jambes, créant souvent des changements de rythme favorables. Elle a notamment réalisé une belle chevauchée en début de rencontre. Elle aurait même pu marquer dans la continuité de cette action mais elle commettait un en-avant en tentant de récupérer une passe hasardeuse. Elle a aussi été irréprochable dans le secteur défensif.

14. Kelly Arbey 5/10

Elle a été peu servie dans le premier acte. Après la pause, elle commet un en-avant sur une offensive tricolore qui aurait dû être gagnante, en raison notamment d’une incompréhension avec Marine Ménager. Elle est néanmoins décisive pour conclure tout en puissance une belle attaque française et inscrire le premier essai des Bleues (53e).

15. Emilie Boulard 4/10

Face au vent en première période, elle a tenté de gagner du terrain en relançant, sans beaucoup de succès. Elle est notamment pénalisée au sol (39e). Elle a bien servi Kelly Arbey sur le premier essai des Bleues mais elle a sinon été discrète ou peu en réussite à l’image d’un coup de pied contré et d’une deuxième pénalité sifflée contre elle (57e).

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (9)
ALEX92 Il y a 18 jours Le 31/03/2024 à 11:57

Sochat 5/10

kyjrugby Il y a 18 jours Le 31/03/2024 à 11:37

Enormément de travail en perspective ! quel est le style de jeu ? elles n'ont pas joué en équipe, trop d'erreurs, de déchet ; elles ont souvent paru perdu.
Certaines joueuses n'ont pas leur place. J'adorais les anciennes équipes, je suis très déçu par celle-ci.

Babacool Il y a 18 jours Le 30/03/2024 à 23:40

Les Equipes féminines précédentes nous avaient pourtant donné espoir de voir enfin du rugby. Celle ci nous donne envie définitive de nous concentrer sur les masculins. Régression des anciennes joueuses, et un groupe de d'individuelles.