Pro D2 - Le BO quitte la zone rouge, Brive retrouve le top 6... Ce qu'il faut retenir de la 23è journée de Pro D2

Par Tristan Failler et Vincent Franco
  • Les Biarrots quittent la zone rouge après leur victoire contre Montauban.
    Les Biarrots quittent la zone rouge après leur victoire contre Montauban. Midi Olympique - Pablo Ordas
Publié le Mis à jour
Partager :

Ce vendredi soir, le Biarritz olympique s'est imposé face à Montauban et a quitté la zone rouge grâce à cette victoire. De son côté, Brive a facilement écarté Agen et retrouve une place dans le top 6. Voici tout ce qu'il faut retenir de cette 23ème journée !

Le match : le BO quitte la zone rouge, Montauban y rentre

C'était LE match à suivre lors de cette 23ème journée. Un contexte brûlant et deux équipes qui avaient énormément à perdre sur la pelouse. À domicile, le Biarritz olympique a fait le boulot pour prendre la mesure de faibles montalbanais. Grâce notamment à une première mi-temps rondement menée, les Basques ont pris le large au score, et n'ont jamais été rejoints. Ils ont même été proches d'empocher le point de bonus offensif.

Une victoire finale 33-19 pour le BO, qui sort de la zone rouge et remonte à la douzième place. De leur côté, les Tarn-et-Garonnais continuent de s'enliser en fond de grille. L'USM est relégable à l'issue de cette journée avec trois points de retard sur le SA XV, quatorzième.

La performance : Grenoble signe le gros coup à Vannes

Faire tomber le leader sur sa pelouse, ce n'est pas donné à tout le monde. Grenoble a signé l'exploit de cette 23ème journée en Bretagne en s'offrant le RCV. Malgré le premier essai des locaux signé Kalamafoni, le FCG a tenu bon, avant de punir les Vannetais. Le gaucher Eglaine a passé la ligne à la demi-heure, pour permettre aux siens de regagner les vestaires en tête. 

Dans le second acte, un exploit personnel de Blanc-Mappaz a aggravé le score. Malgré une belle réaction de Vannes, les Grenoblois ont tenu bon en défense pour conserver cette importante victoire (17-10). Le top 6 est encore accessible pour Romain Trouilloud et ses coéquipiers. Les Bretons manquent, eux, l'occasion de prendre de l'avance en tête de cette Pro D2.

Le chiffre : 31

Les épaules de Barnabé Massa doivent en vouloir au talonneur grenoblois. Ce dernier ne les a pas épargnées ce vendredi soir sur la pelouse de Vannes. Le champion du monde U20 est un des grands artisans du succès isérois à la Rabine (17-10). Au total, Massa a réussi 31 plaquages ! Certes, il en a manqué deux, mais on l'excuse tant il s'est envoyé pour préserver son en-but. Il a bien évidemment terminé meilleur plaqueur de son équipe devant Madeira (22) et Berruyer (19).

L'essai : Marta crucifie Mont-de-Marsan

Quand le talent parle, on s'assoit et on regarde. Contre Mont-de-Marsan, Rodrigo Marta a fait parler la poudre dès les premières secondes de la rencontre. Servi à plus de soixante mètres de l'en-but landais, l'ailier de Colomiers a mis les gaz pour briser le rideau défensif adverse. Lancé comme un frelon, il a ensuite gagné son duel face à Théo Cortes pour terminer derrière la ligne et inscrire le premier essai de l'USC, qui s'est finalement imposée 22-15. Du grand art.

Le geste : un ballon porté à 24 pattes pour Brive

À Brive, on n'oublie pas les bases. Contre Agen, les Corréziens ont régalé leurs supporters avec une large victoire sur le score de 29-3. Cette victoire s'est dessinée en fin de premier acte avec deux essais sur ballon porté. Quelques minutes avant les citrons, le CAB a franchi la igne grâce à un maul dans lequel se sont positionnés... 12 Brivistes. Quatre joueurs de la ligne arrière sont venus aider leurs "gros" pour faire la différence. Bien leur en a pris.

Cinq points en poche pour les protégés de Pierre-Henry Broncan, qui retrouvent le top 6.

Le raté : Gatelier passera au zapping

C’est indéniablement l’action de la soirée, qui fera sans doute sourire les Dacquois et même bien au-delà : Théo Gatelier a manqué l’immanquable à la 28ème minute. Bien servi par Jope Naseara, l’ailier de l’USD file vers l’essai sans la moindre contrariété. Problème, une fois dans l’en-but, il regarde vers le terrain mais pas vraiment sous les poteaux, là où il comptait aplatir. Alors Courtaud, bien revenu, lui a coupé l’herbe sous le pied. Cela dit, il s’est bien rattrapé avec un essai incroyable en toute fin de match et surtout les Landais ont infligé une correction (57-20) à Béziers.

Le regret : bonus perdu sur la sirène pour le SAXV

Dans une première période peu prolifique (5-0 à la mi-temps), le SAXV a accéléré lors du deuxième acte, en marquant deux essais supplémentaires par Mau (61e) et Kitwanga (71). Mais alors que les hommes d’Alexandre Ruiz pouvaient espérer quitter Chanzy avec 5 points supplémentaires au classement, ils ont pris une petite douche froide. Le talonneur du VRDR Deligny a aplati après un bon maul porté et a donc privé les Angoumoisins du bonus offensif. Un petit point manqué qui aurait permis aux locaux de devancer les Drômois. Pour cette 23ème journée, le SAXV est quatorzième avec 43 points, autant que Valence Romans, 13ème grâce au goal-average.

L’histoire : Taylor Gontinéac brille avec Rouen

La belle histoire de la soirée s’est passée à Robert Diochon ce vendredi ! Alors que le manager Roméo Gontinéac se tenait devant le banc aurillacois, sur le terrain, son fils Taylor a fait le spectacle. L’international roumain a inscrit un superbe doublé lors de la victoire (38-13) des siens. Sur le premier, à la 67ème, c’est lui qui trouve la brèche et réalise un joli une-deux avec Baptiste Mouchous avant d’aplatir. Sur le deuxième essai, il récupère un ballon tombé et se la joue en solo en traversant tout le terrain à pleine vitesse. Une déception forcément pour les Cantaliens, mais on retiendra l’image fair-play de Roméo Gontinéac, souriant vers son banc en signe de fierté dissimulée. Il nous a confié ses sentiments sur cette rencontre : "Pour son 50ème match avec Rouen, Taylor a fait une match à sa hauteur. Et dire qu'il a encore une marge de progression... Je suis très fier de lui et de sa perf mais forcément malheureux pour mes joueurs !"

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Ulk38500 Il y a 2 mois Le 09/03/2024 à 10:19

Quel résumé de cette journée vue par Rugbyrama: le BO et Brive ont gagné... tout ce qu'il faut retenir de cette soirée!!!
Grenoble qui inflige à Vannes, le leader, sa deuxième défaite à domicile n'est pas à retenir selon eux... Bravo
Allez Grenoble

mikele64 Il y a 2 mois Le 09/03/2024 à 08:51

Ouf. Rugbyrama respire. Le bo a gagné.