Vancouver Sevens - Les Bleues chutent en finale, les garçons décrochent le bronze

  • Antoine Dupont et les Bleus bronzés à Vancouver
    Antoine Dupont et les Bleus bronzés à Vancouver Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Soirée contrastée pour les deux équipes de France à VII à Vancouver : les filles ont buté sur la dernière marche du podium contre la Nouvelle-Zélande (35-19) tandis que les garçons avaient brillamment obtenu le bronze contre les Etats-Unis (42-12). Avec un Dupont de gala.

L'équipe de France féminine à VII devra encore patienter avant de toucher l'or. Les Bleues ont été nettement dominées par la Nouvelle-Zélande en finale du Vancouver Sevens (35-19), ce dimanche. "On échoue encore une fois tout près de la médaille d'or et ça fait chier car on a vraiment la sensation de tout mettre et cela ne nous sourit toujours pas, regrettait Caroline Drouin. La qualité de cette équipe est qu'elle est régulière mais c'est rageant de ne jamais avoir la victoire finale. On est vraiment déçues parce qu'on voulait plus."

Mais le contenu aura été trop perfectible pour cela : "Nous avons été prises défensivement, déplorait, après coup, Carla Neisen. On a manqué d'agressivité et de pression, nous les avons trop laissées jouer et on a manqué de ballon, concrètement." Les trois essais de Anne-Cécile Ciofani (3e), Valentine Lothoz (12e) et Chloé Pelle (17e) n'auront pas suffi à inverser la tendance, les Néo-Zélandaises ayant atteint la pause avec une avance confortable (28-7). "Ce que j'ai dit au groupe, c'est qu'il fallait y croire jusqu'au bout et ça passera en travaillant comme on le fait. Rien n'est fini", annonçait la capitaine. En quatre étapes du Sevens Series, les protégées de David Courteix ont cumulé trois médailles, deux d'argent et une de bronze.

 

Dupont, passeur et marqueur

Le bronze, Paulin Riva et ses partenaires ont justement été le décrocher. Et avec brio. Après une entame délicate face aux Etats-Unis, marquée par un carton jaune sévère infligé à Antoine Dupont et deux essais américains, les Tricolores ont déroulé un rugby de très grande qualité pour s'envoler au tableau d'affichage. Dans cette démonstration, le Toulousain, resté sur le terrain pendant toute la partie, a eu une importance cruciale : les deux premiers essais de Théo Forner (6e) et Aaron Grandidier (7e) viennent de prises d'initiatives de sa part ; complètement libéré en deuxième période, il a inscrit une merveille d'essai en solitaire en battant deux défenseurs (14e) et il a été précieux défensivement, y compris en position d'ailier, face à la flèche Perry Baker. Esteban Capilla (8e), sorti touché, Rayan Rebbadj (11e) et Andy Timo (12e) ont participé à la fête, permettant à l'équipe de décrocher sa première médaille de la saison. "Il faut devenir un peu plus experts encore face aux équipes aguerries, résumait Jérôme Daret, encore frustré de la défaite en demi-finale. Il y a besoin de réglages pour franchir cette étape. Mais il y a une montée en puissance globale."

Au classement général des Sevens Series, statu quo : les Françaises restent troisièmes tandis que les Bleus pointent encore au septième rang mais prennent de la marge sur le premier non qualifiable pour la finale de Madrid.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (6)
Gulikesu Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 20:47

De ce que j'ai vu des gars, la France est totalement injouable à chaque instant où Dupont jouait à compter du 1/4 contre l'Irlande.
Il a pris sur les 3 derniers matchs entièrement la mesure de son niveau.
S'il avait joué + de 4min la demi (quel étrange choix...) ils ne jouaient pas la 3ème mais la finale... en final les seuls points adverses sont sur son carton jaune généreux.

Je n'aime pas dire qu'un joueur écrase un groupe, mais il démontre à quel point il est sans doute le meilleur joueur au monde tout poste confondu et toute discipline du rugby confondus...

Alain65 Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 13:06

BRAVO aux BLEUES et aux BLEUS ! Les filles sont très proches de décrocher une étape. Elles continuent à performer et leur jour va arriver rapidement.
Les garçons ont réalisé un beau parcours pour décrocher le bronze et le moral de vainqueur semble amener ce groupe vers des lendemains qui chantent. Alors, OUI, nous avons un rugby à 7 qui ne cesse de monter. L'espoir de prendre quelque chose de beau à PARIS est très possible et réalisable après des mises au point à Los Angèles.
ALLEZ LES BLEUES ! ALLEZ LES BLEUS !

Puntadelteno1970 Il y a 1 mois Le 26/02/2024 à 12:26

Félicitations aux deux équipes. Quelques regrets pour les filles avec trop de soucis de pertes de balles lors des réceptions qui leur coûtent cette finale. Sinon dans le jeu, elles sont largement au niveau. Elles vont finir par y arriver à gagner un tournoi. Pour les garçons, ils ont fait un bon tournoi et cette troisième place est encourageante. Ils sont en progression mais il y a encore bcp à faire pour aller titiller les meilleurs (Argentine, Fidji et Nouvelle Zélande) ! Pour l'objectif d'une médailles aux JO le chemin sera loin d'être aisé pour les Garçons. Pour les filles le titre Olympique est envisageable avec plus de rigueur défensive. En tous cas, merci aux deux équipes qui produisent un rugby à 7 de grandes qualités. Pour le petit nouveau Antoine Dupont, une mention "Belle prestation pour un débutant" pour son premier tournoi. Il a clairement sa place et il est encore loin d'avoir tout montrer son potentiel. Bcp d'observations et de prudences pour son début. Il va clairement être un atout pour cette équipe déjà très talentueuse. Vivement l'étape de Los Angeles...