6 Nations 2024 - L’Irlande surclasse l’Italie et conforte sa place de leader

  • Sans surprise à Dublin, l'Irlande n'a laissé aucune chance à l'Italie ce dimanche
    Sans surprise à Dublin, l'Irlande n'a laissé aucune chance à l'Italie ce dimanche PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Après avoir ramené de Marseille un large succès face aux Bleus, l’Irlande a logiquement enchaîné devant l’Italie. Les joueurs d’Andy Farrell ont déroulé face aux Transalpins, avec un succès bonifié (36-0). Fort d'un jeu huilé et efficace, le XV du Trèfle inscrit 6 essais. Avec son carton plein de 10 points en deux matchs, l’Irlande est seul leader du tournoi.

Sans trembler. Et en récitant leur partition. Les Irlandais ont déroulé dimanche devant les Italiens à l’occasion de la deuxième journée du tournoi des 6 Nations. Au cœur de l’Aviva Stadium de Dublin, le XV du Trèfle s’impose 36-0, fort de six essais.

Le XV du Trèfle ne manque pas d’atouts

Face au vent, les Irlandais cherchent avant tout à tenir le ballon et imposent quelques belles séquences aux Italiens (63% de possession irlandaise sur le match). Ils trouvent des brèches dans la défense transalpine grâce à un jeu de mouvement léché qui génère de l’incertitude pour leurs adversaires.

Sans surprise à Dublin, l'Irlande n'a laissé aucune chance à l'Italie ce dimanche, lors du dernier match de la 2e journée du Tournoi des 6 Nations.#IREITA

Le film du match > https://t.co/7KSXxNnXXh pic.twitter.com/9i7QtyMnCo

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) February 11, 2024

Le premier essai irlandais trouve son origine dans une initiative d’Hugo Keenan, jouant rapidement depuis ses 22 mètres. A l’autre bout du terrain et après une belle avancée de Robbie Henshaw, Jack Crowley réussit à passer les bras pour Calvin Nash. Passage par le sol de l’ailier, rebond du jeu par le demi de mêlée Craig Casey vers Jack Crowley pour le premier essai de la partie (8e). Efficaces dans leurs temps forts, les Irlandais déploient une nouvelle offensive où Dan Sheehan est positionné sur l’aile gauche. Le talonneur boucle en force, malgré la tentative de sauvetage d’Ange Capuozzo (24e). Dominateurs dans le secteur de la mêlée fermé, les joueurs du XV du Trèfle récupèrent de précieuses pénalités. L’une d’entre-elles jouée en touche comme à leur habitude débouche sur un ballon porté dynamique. Si Dan Sheehan ne réussit pas à conclure après s’en être extrait, les avants irlandais pilonnent et Jack Conan est à la finition (19-0, 37e).

Les Irlandais déroulent

En début de deuxième acte, les Irlandais contraignent les Italiens dans leurs 22 mètres en s’appuyant sur leur qualité de jeu au pied long. Comme ils sont souverains en mêlée et en touche, la mission italienne est forcément rendue très ardue. Un nouveau ballon porté très dynamique permet à Dan Sheehan d’inscrire un quatrième essai, synonyme de bonus offensif (24-0, 50e). Les joueurs du XV du Trèfle déroulent avec des réalisations de leurs ailiers James Lowe (62e) puis Calvin Nash (36-0, 78e). Les Irlandais font de jolies différences grâce à des soutiens multiples déboulant souvent à vive allure et créant une forte incertitude pour la défense adverse. Les Irlandais laissent même quelques occasions en route dans cette partie, avec Dan Sheehan stoppé juste devant l’en-but par Stephen Varney (53e), puis sur des essais logiquement refusés à Robbie Henshaw (54e) et Gibson-Park (80e+3) pour pénalité puis en-avant. L’Irlande boucle finalement ce match sur un succès 36-0. Très net.

Un solide leader du tournoi

L’une des grandes questions qui se posait au sujet de l’Irlande avant le démarrage de ce tournoi était la manière dont aller se passer la succession de Jonathan Sexton. Sans son emblématique conducteur du jeu, l’Irlande a donné les clés à Jack Crowley. Comme face à la France, l’ouvreur semble plutôt bien s’imbriquer dans le jeu du XV du Trèfle, avec une certaine aisance pour attaquer la ligne et servir après contact. Comme il est parfaitement aidé par des joueurs comme Hugo Keenan et James Lowe dans le jeu au pied d’occupation, il peut s’installer avec un peu moins de pression. Toutefois, le seul point noir du jour côté irlandais le concerne, Jack Crowley ayant manqué de précision dans ses tentatives au pied, avec un 2/5 face aux perches.

Avec ce succès dominical et à l’issue de la deuxième journée de ce tournoi des 6 nations, l’Irlande s’installe à nouveau dans le fauteuil de leader. Avec 10 points accumulés grâce à deux succès bonifiés en autant de matchs. Après avoir dominé la France puis l’Italie, l’Irlande accueillera le pays de Galles samedi 24 février à l’Aviva Stadium. De son côté, l’Italie jouera en France dimanche 25 février.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
unquartdecentre Il y a 19 jours Le 12/02/2024 à 09:11

L'Angleterre leur posera des problèmes, elle n'a pas son pareil pour faire trébucher un favori

Mich2a Il y a 19 jours Le 12/02/2024 à 09:03

On a eu droit à tout. Passes redoublées, passes après contact, jeu au pied, touche millimétrée, fluidité et encore et encore. Vous en voulez ? Vous êtes servi ! Les irlandais actuellement sont l'équipe la plus forte en Europe. Le grand chelem leur est promis, on ne voit pas l'équipe qui pourrait leur faire barrage.

CUBITUS Il y a 20 jours Le 11/02/2024 à 19:16

l'Italie pas invitée, l'équipe irlandaise avec 6 changements a joué à la baballe ! Quand aux autres équipes, l'Angleterre , l'Ecosse , le Pays de Galles et nos bleus , cela reste très faible. Le second de ce tournoi aura un fossé de retard avec les irlandais !!