Top 14 - Les Parisiens arrachent le nul à la toute dernière minute

Par Quentin Martins
  • Pour son centième match en rose, Lester Etien s'est vu offrir un essai par Jeremy Ward.
    Pour son centième match en rose, Lester Etien s'est vu offrir un essai par Jeremy Ward. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Cruel résultat nul pour les Clermontois qui avaient fait le match parfait à l'extérieur grâce à leur défense et leur précision face aux perches. À la dernière minute c'est Dakuwaka qui permet aux Parisiens de prendre les deux points du match nul.

Après une contre-performance la semaine passée à Toulon, les joueurs du Stade Français étaient attendus ce samedi après-midi au Stade Jean-Bouin contre Clermont. Face à l'ASM, les Parisiens sont allés chercher un match nul dans les dernières minutes (14-14) lors de la 12e journée de Top 14. Après un début de match à l'avantage des Parisiens, Zack Henry manque l'occasion d'ouvrir le score après une première pénalité manquée (0-0, 8e). Trois minutes plus tard, la Pink Army obtient une nouvelle chance mais le tee tarde à venir et Henry échoue pour la deuxième fois d'affilée.

Les Parisiens obtiennent le nul à la toute dernière minute ! #Top14

Le résumé de #SFASM > https://t.co/s2UmEYicf1 pic.twitter.com/lcHzLPh7SI

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 6, 2024

Juste avant le quart d'heure de jeu, le choc prend un autre tournant après un plaquage haut au visage de Halaifonua sur Marcos Kremer où le Tongien laisse ses partenaires en infériorité numérique pendant dix minutes (13e). Anthony Belleau ne manque pas son opportunité d'ouvrir le compteur de l'ASM et convertit sa première pénalité (0-3, 14e). Si la rencontre s'est équilibrée au cœur du premier acte, Zack Henry a tenté sa chance au drop, en vain pour l'Anglais (0-3, 25e). À son tour, Anthony Belleau a aussi manqué sa tentative de drop (0-3, 29e) avant que Lester Etien ne marque un essai pour sa 100e apparition sous le maillot parisien.

Un essai de Lester Etien pour sa 100e

Après un dégagement clermontois, Léo Barré se retrouve piégé par le rebond. Esseulé, l'arrière est soutenu par Brad Weber qui récupère le ballon avant de se faufiler et s'échapper dans le camp clermontois. Il tombe finalement après une cuillère d'Anthony Belleau mais Paul Gabrillagues suit l'action et passe le ballon à Zack Henry au centre du terrain. Le demi d'ouverture tente la diagonale au pied sur l'aile droite pour Jeremy Ward qui n'a plus qu'à aplatir mais le centre passe le ballon à Lester Etien, un super cadeau du trois-quarts centre anglais. Zack Henry transforme l'essai et permet aux Stadistes de rentrer aux vestiaires avec l'avantage au score (7-3, 40e).

Dakuwaqa sauve Paris 

La seconde période démarre fort pour les Clermontois qui sont revenus avec d'autres objectifs. Après avoir envahi les 22 mètres parisiens et avoir obtenu de nombreux avantages, Sebastien Bezy joue dans le fermé après un ballon porté pour Fritz Lee mais le troisième ligne est repris devant l'en-but adverse. Le demi de mêlée de l'ASM rejoue dans le côté fermé pour Pierre Fouyssac qui aplatit dans le coin droit et donne l'avantage à Clermont avant qu'Anthony Belleau ne manque la transformation (7-8, 47e). Si les arrières des deux équipes s'envoient des coups de pied pour tenter de gagner du terrain et pousser l'adversaire à la faute, la seconde période a été très imprécise des deux parts où de nombreux en-avants et fautes de disciplines ont été commis. Avant l'heure de jeu, Anthony Belleau a offert quatre points d'avance à l'ASM (7-11, 58e) avant de prendre la place de Rozière à l'arrière après l'entrée en jeu de Jules Plisson. L'ancien parisien a voulu offrir une victoire de prestige à Clermont mais sa tentative de drop est passé sous les perches (69e). Dans le money time, Belleau a repoussé les Parisiens à un essai transformé (7-14, 73e) avant que Zack Henry ne manque une pénalité pour la troisième fois de l'après-midi (7-14, 76e). Après un bel effort en mêlée, les joueurs de Laurent Labit obtiennent une superbe pénaltouche dans les 22 mètres clermontois. À la suite d'un ballon porté, Lucas Peyresblanques s'échappe mais il est repris devant la ligne d'essai. Brad récupère le ballon en suivant son talonneur avant de faire une longue passe sautée dans le côté fermé pour Peniasi Dakuwaqa qui aplatit. Dans le coin droit, Zack Henry transforme l'essai et permet au Stade Français d'arracher un match nul et deux points importants dans la lutte au Top 6. 

Au classement, les Parisiens (3e) entrent sur le podium du Top 14 grâce aux deux points pris dans les dernières minutes. Dans le même temps, l'ASM reste dans le milieu de tableau du championnat au neuvième rang. Lors de la prochaine journée, Léo Barré et ses parentaires se rendront en Gironde pour disputer un choc face à l'Union Bordeaux-Bègles alors que les Clermontois se déplaceront pour la deuxième fois de suite. Cette fois-ci, Christophe Urios et ses joueurs se rendront à Castres.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
Alexis79 Il y a 1 mois Le 07/01/2024 à 01:23

Le Stade Français, l'équipe qui génère tous les matchs purges du championnat. Leur jeu ignoble fait déjouer tout le monde.

FloberARA Il y a 1 mois Le 06/01/2024 à 20:22

Hélas ! Nous autres pauvres auvergnats n'avons pas les moyens d'acheter un bon demi d'ouverture ... Même en revendant notre meilleur ailier ! Que voulez-vous, on n'a pas le sens des affaires !

Asm8703 Il y a 1 mois Le 06/01/2024 à 18:55

Bah, comme d'habitude, on ne sait pas gérer les fins de match... Pau, Bordeaux, Stade Français... Que de points envolés ! C'est désolant