Champions Cup - "Nous avons été héroïques par moments sur la ligne, le résultat est mérité" se félicite Maxime Machenaud (Bayonne)

  • Maxime Machenaud et les Bayonnais ont été justement récompensés face au Munster.
    Maxime Machenaud et les Bayonnais ont été justement récompensés face au Munster. Pablo Ordas
Publié le
Partager :

Forcément aux anges après le match nul arraché par son équipe à Thomond Park (17-17), le demi de mêlée de l’Aviron bayonnais, Maxime Machenaud, a salué la prestation de tout un groupe, au coup de sifflet final.

Maxime, vous allez arracher ce match nul à la fin, c’est fou…
Je pense que ce soir, on peut parler d’un exploit. C’était déjà historique de participer à cette compétition. Faire un match nul ici, avec le contenu surtout… Je pense que ça n’a pas été volé. Nous avons été héroïques par moments sur la ligne, nous avons défendu. J’avais dit, avant le match, qu’il fallait avoir de l’ambition. On savait la difficulté qui nous attendait ici. Mais je pense que nous avions une équipe compétitive, avec des joueurs qui connaissaient aussi cette compétition. Il y avait de l’expérience. Nous sommes très, très heureux du résultat ce soir qui, je pense, est mérité.

Vous avez su faire le dos rond sans le ballon…
Oui et surtout, en première mi-temps, ils ont marqué sur des erreurs de discipline. On savait que ça allait être très compliqué lorsqu’ils rentraient dans notre zone de marque. On subissait des assauts, mais c'était dû à notre indiscipline, à des fautes stupides. On n’a pas fait une première mi-temps aboutie. Je pense qu’on aurait pu mieux faire et c’est ce que nous avons réussi à faire en seconde période. Nous avons fait le dos rond et nous sommes revenus dans le match. C’était important. On les a fait douter et on a marqué quand il fallait. C’est bien pour rentrer dans cette compétition. Personne ne nous y attendait et c’était légitime. Nous étions les petits de la compétition. On l’est encore, mais on peut être fiers de nous.

Peut-on dire que c’est un nul au goût de victoire ?
Oui, c’est très rare de remporter un match ici. Il n’y a pas beaucoup d’équipes qui ont réussi à le faire. Je me souviens que j’avais fait un nul ici avec le Racing et c’était la même chose. On avait l’impression d’avoir gagné le match. Ces deux points nous permettent d’exister dans la compétition. On a une réception de Glasgow qui sera très difficile, mais au moins on mérite notre place.

\ud83d\udcf8En clichés, l'extase des Bayonnais sur la pelouse de Thomond Park ! pic.twitter.com/rGc1LY1rtV

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 9, 2023

Cependant ?
C’est fragile, c’est notre première participation. Il faut rester mesuré. Mais c’est bien pour la construction du groupe et du club. Ça montre que, je pense, on grandit en tant qu’équipe. C’est tout un groupe qui va dans le même sens et ça permet d’avoir de l’émulation.

Ce nul vous donne-t-il envie de jouer à fond cette compétition ?
C’est bien d'exister, pas comme l’an dernier en Challenge où on prenait des roustes. Cette semaine, on s'est dit qu’on était là pour gagner. Au très haut niveau, le plus important c’est de gagner. On s’est donné le droit, aujourd’hui, d’exister. Il faut être fier, profiter, car ce n’est pas tous les jours, mais aussi rester mesuré.

Cette compétition, que vous retrouviez, vous transcende-t-elle ?
Quand on est sportif de haut niveau, le but ultime, c’est de jouer ce genre de match, parce que ça marque, parce que c’est là où il y a de l’enjeu. On peut se mesurer à ce qui se fait de mieux. Et quoi de mieux que de se dire qu’on est au niveau personnellement et collectivement ? J’ai bien préparé ce match, j’étais très excité et c’est important. J’ai envie de continuer à jouer au plus haut niveau.

À quel point ce match peut-il compter pour la suite ?
Pour la construction du groupe, c’est hyper important pour que tout le monde reste concerné et compétitif. Ça ne peut être que bénéfique pour le club et l’équipe.

Qu’avez-vous pensé du banc ?
En première mi-temps, on aurait pu faire mieux. Il fallait que l’apport du banc soit important en seconde période, et il l’a été.

C’est un week-end doublement mémorable pour l’Aviron, avec ce résultat, en plus de cette première en Champions Cup…
C’était historique, puisque c’était la première participation. Faire un résultat ici, c’est quelque chose d’assez exceptionnel. Mais il va falloir vite redescendre sur terre, car un second match nous attend face à Glasgow. On veut continuer sur cette lancée.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Mouguerre Il y a 2 mois Le 10/12/2023 à 09:33

Les remparts Lachepaillet dans le sac des bayonnais ont permis de résister aux dominations du Munster en première mi-temps et en fin de match. Machenaud et Huget excellents et ongi etorri à Tagi. Notre équipe continue des progresser. Ce sera à faire en top XIV. Aupa!