Top 14 - Le baromètre de Bordeaux-Bègles - La Rochelle : Brice Dulin brille, Maxime Lucu se rate

Par François Maleysson
  • La bonne performance de Dulin a permis à La Rochelle de renverser l'UBB.
    La bonne performance de Dulin a permis à La Rochelle de renverser l'UBB. Icon Sport
Publié le
Partager :

Après une première mi-temps vraiment compliquée, La Rochelle est venue à bout de l'UBB (25-21). Les Maritimes se font du bien comptablement, mais ne se sont pas vraiment rassurés sur le contenu. Ronan O'Gara pourra tout de même féliciter son arrière, Brice Dulin, auteur d'une belle prestation. Malgré la défaite, Nicolas Depoortere, a montré de très belles choses.

Les tops

  • Brice Dulin

La frustration de la non-sélection pour la Coupe du monde est loin pour l'arrière maritime. Comme souvent, il s'est montré solide sous les ballons hauts, même s'il est bien aidé par l'arbitre sur un léger en-avant. En attaque, il a souvent donné du rythme à une équipe qui en manquait, et trouve de nombreux espaces dans la défense bordelaise. Il sert bien Seuteni sur l'essai du sursaut des siens. Un beau 50 - 22 vient gratifier sa performance.

  • Jonathan Danty

Son plaquage en bout de ligne pour sauver un essai de Tatafu est à montrer dans toutes les écoles de rugby. En deuxième période il colle un autre tampon pour propulser son adversaire en touche sur une situation bordelaise intéressante. Au total il réalise 8 plaquages pour 0 manqué. Offensivement, il a même su se muer en bon gestionnaire quand il donne un coup de pied qui fait du bien à son équipe.

  • Nicolas Depoortere

Le champion du monde moins de 20 est en train de s'installer dans l'impressionnante ligne d'arrières de l'UBB. Comme à son habitude, il a distribué quelques gros plaquages (cinq au total). Mais c'est surtout ballon en main qu'il s'est illustré face aux Maritimes, avec pas moins de 77 mètres parcourus le cuir entre les paluches. Sur son essai, le service de Damien Penaud est, certes, beau, mais sa course pour filer entre les perches est magnifique crucifiant Teddy Thomas au passage.

Menés de treize points à vingt-cinq minutes du coup de sifflet final, les Rochelais ont terminé en boulet de canon pour se défaire de l'UBB !

Le film du match > https://t.co/q9qJmvz9kZ pic.twitter.com/6n5AWmqRJq

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 19, 2023

Les flops

  • Maxime Lucu

Il ne faisait pas bon d'être demi de mêlée (titulaire) à Marcel-Deflandre ce dimanche soir. Si son jeu au pied a comme souvent donné un peu d'air aux siens. L'essai du réveil rochelais part d'un contre qu'il a subi derrière un ruck. Il n'a pas toujours su faire les bons choix offensivement. En tant que capitaine, il doit remobiliser son équipe quand les Maritimes entament leur remontée.

  • Matthieu Jalibert

Comme son compère de la charnière, c'est un match à oublier pour l'ouvreur du XV de France. Son jeu au pied n'a pas été une grande réussite. Si un de ses petits ballons par-dessus est récupérés, tous n'ont pas connu le même sort. Face aux perches, il manque un coup de pied dans ses cordes. Il rate aussi deux de ses quatre plaquages tentés.

  • Levani Botia

Soirée compliquée pour le troisième ligne fidjien. Alors que la troisième ligne était un véritable point fort de l'équipe rochelaise la saison passée, cette année, les Maritimes sont plus en difficulté dans ce secteur de jeu. Symbole de cette impuissance, Botia ne s'est pas montré à son avantage face à l'UBB. En première mi-temps, ses deux pénalités concédées coûtent six points à son équipe, une d'elles lui vaut même un carton jaune, pendant lequel ses coéquipiers encaissent 10 points. En défense il rate trois plaquages.

  • Tewera Kerr-Barlow

On en attend tellement de lui que cette performance fait forcément tache. Si la performance de son pack ne l'a pas aidé, le capitaine rochelais se trompe plusieurs fois dans ses choix de jeux. Ballon en main il ne gagne qu'un mètre, mais c'est surtout ses jeux au pied qui posent questions. Plusieurs fois, il cherche les petits espaces derrière les rucks mais sans réussite. En défense il rate un plaquage. La bonne rentrée de Teddy Iribaren ne fait pas du bien au Néo-Zélandais.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (7)
ZiBuru Il y a 6 mois Le 20/11/2023 à 11:23

J'aurai bien vu Bourgarit dans vos tops ....

oligui17 Il y a 6 mois Le 20/11/2023 à 11:11

Tout a fait d'accord sur la prestation de KerrBarlow, pas brillant depuis le début de saison, comme beaucoup hélas, mais là c'est la plus mauvaise prestation faite depuis bien longtemps, O'Gara doit même le sortir avant !!

cantewitko Il y a 6 mois Le 20/11/2023 à 10:48

Comme quoi, que ce soit en EDF ou en club, Lucu et Jalibert ont vraiment des sérieux problèmes derriere un pack dominé...

cantewitko Il y a 6 mois Le 20/11/2023 à 11:04

Peut-etre que tout le mode le comprendra après France Irlande 2024

HarryCot Il y a 5 mois Le 21/11/2023 à 14:05

Derriére un pack dominé je vois pas grand monde faire un exploit a part changer se pack..