Top 14 - Paul Graou (Toulouse) : "Il y a les points pris, mais il y a aussi les comportements affichés"

Par Jean-Pierre Dunand
  • Paul Graou et ses coéquipiers se sont imposés à Oyonnax ce samedi.
    Paul Graou et ses coéquipiers se sont imposés à Oyonnax ce samedi. Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Les Toulousains ont su concrétiser leurs temps forts à la différence d’Oyonnax.

Dans deux mois, Toulouse retrouvera le championnat avec neuf points dans son escarcelle, ceux d’une victoire bonifiée assurée à domicile face à Montpellier, mais aussi ceux d’un premier succès en déplacement rapporté du Haut-Bugey. « Dans cette première partie de saison, notre objectif était de décrocher au moins une victoire lors de l’un de nos deux déplacements. Après la déconvenue que nous avons connue à Bayonne, il était important de montrer un autre visage face à Oyonnax. C’est ce que nous avons fait » explique Jean Bouilhou, l’entraîneur des avants toulousains, en validant la différence entre une équipe qui a su se payer sur ses temps forts et une autre qui n’a pas été en capacité de le faire. Par trois fois Oyonnax s’est retrouvé en situation de marquer, avec même deux essais refusés, et à chaque fois Toulouse a vite ramené les Aindinois dans leur camp pour scorer.

« Sur un terrain synthétique tout va plus vite, quand on récupère un ballon il faut l’exploiter » explique l’entraîneur toulousain. Le demi de mêlée Paul Graou a lui aussi apprécié le synthétique de Mathon « c’est une surface qui favorise le jeu de mouvement que l’on aime à Toulouse. Nous avons su exploiter les opportunités qui s’offraient à nous sur des actions en contre attaque». Satisfait du résultat, il ne s’arrête pas au bilan comptable « il y a les points pris, mais il y a aussi les comportements affichés ».

Toulouse s'offre Oyonnax !

Le film du match > https://t.co/8o9MPEFhW7#OYOST pic.twitter.com/HJgup2AOWn

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) September 2, 2023

Le tenant du titre est parti sur de bonnes bases…Mais tout va être mis entre parenthèses pendant près de deux mois. « C’est frustrant » concède Paul Graou, « après trois journées en championnat des automatismes se mettent en place, il faudra chercher à les entretenir ».

Cap sur l’Amérique

Pour le faire, les Toulousains ne se contenteront pas des classiques séances d’entraînement. Un autre programme les attend, celui d’un stage aux USA, à Salt Lake City, du 11 au 19 septembre. « C’est un plus qui sera apporté à la préparation à la faveur d’un partenariat que nous avons avec le club de Salt Lake City. Nous profiterons de ce stage pour disputer un match amical face aux USA » révèle Jean Bouilhou.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
Bastoko Il y a 5 mois Le 03/09/2023 à 23:07

Bravo aux Toulousains meilleur club de France et d'Europe

Ninja31 Il y a 5 mois Le 03/09/2023 à 00:21

Jean Bouillon ? Cela a déjà été écrit, mais relisez-vous !

Jecours Il y a 5 mois Le 03/09/2023 à 00:15

Jean s'appelle Bouilhou et le journaliste a bu le bouillon. Ou alors il avait fait le pari avec les collègues de placer le mot dans l'article. Dans tous les cas pas très professionnel