PRO D2 - Agen ouvre sa saison par une victoire arrachée à un Brive déjà fort mais indiscipliné

  • Evan Olmstead et le SUA ont su répondre au défi physique briviste et arraché un premier succès
    Evan Olmstead et le SUA ont su répondre au défi physique briviste et arraché un premier succès Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

PRO D2 - Dans une chaleur étouffante, Agenais et Brivistes ont offert à Armandie une très bonne première livrée de Pro D2 avec 8 essais marqués, quatre de chaque côté, et un suspense jusqu'au boutiste pour une victoire agenaise au forceps. Brive, très costaud et impressionnant sur certains aspects du jeu, a surtout fait montre de beaucoup trop d'indiscipline dont le SUA a su se nourrir pour démarrer cette nouvelle saison par une victoire à Armandie.

 

Le public d'Armandie en a eu pour son argent ce vendredi d'août de reprise de la Pro D2. Malgré un épisode caniculaire qui s'installe pour de nombreux jours, le spectacle fut total avec cette réception de Brive, tout juste descendu du Top 14 et qui aspire à y remonter de suite. De nombreux essais, des inspirations de jeu et des changements d'avantage avec au final une victoire d'Agen sur ses terres (32-29) devant Brive qui se consolera avec un bonus défensif mérité et des espoirs certains pour cette nouvelle saison.

 

Les Agenais étaient les premiers à se mettre en évidence sur leur pelouse qui affichait les 37° au coup d'envoi. Brive était totalement privé de munition et concédait l'ouverture du score après 7 minutes par une pénalité de Vincent alors que les visiteurs n'étaient jamais entrés dans le camp agenais (3-0). Pourtant, le premier gros coup de ce match était corrézien avec un premier essai de toute beauté amorcé d'un contre depuis ses 5 mètres par l'ailier Benjamin Lefranc bien aidé par les relais de Bonneval et de Julien Blanc pour aplatir. (3-7, 14e). La possession s'équilibrait et ce sont les Brivistes qui se montraient alors les plus efficaces. Sur un des rares ballons portés dans le camp du SUA, Walisoliso arrachait le ballon à son compère du centre Johnson pour terminer seul dans l'axe. Agen est assommé (3-14, 27e). 

 

L'indiscipline de Brive remet Agen dans le match 

 

Alors qu'Agen peinait à se remettre dans le bon sens malgré une pénalité de Vincent pour rester dans la rencontre (6-14, 30e), ce sont les Corréziens qui relançaient leur opposant en multipliant les fautes. Et à la onzième pénalité concédée dans ce premier acte, le carton jaune pour Sacha Gué tombait. Lors de l'action suivante, Rokoduru marquait un essai en bout de ligne pour le SUA grâce au bon travail des centres Garrugues et Ramoka (13-14, 36e). Les deux équipes, dans la touffeur lot-et-garonnaise regagnaient les vestiaires avec une avance de 4 points pour le CAB puisque Garden-Bachop avait réussi une pénalité avant la sirène (13-17, Mt).

 

Le début de deuxième mi-temps allait être décisif. On le savait, Brive débutait le second acte à 13 contre 15 en raison du carton jaune reçu également par Timani à la 40e minute. Le réalisme avait beau être pour les Coujous, en infériorité numérique ils souffraient énormément. Trois minutes ont suffi aux Agenais pour le confirmer avec un essai en contre face à des adversaires jouant la montre. Un lancer en touche briviste manqué réceptionné par Etcheverry souriait ensuite à Tolot puis Garrigues. En trois minutes, le SUA repassait devant (18-17, 43e).


Le quart d'heure du SUA

 

3 minutes. Encore. De plus. Après l'essai de Garrigues, le deuxième du soir pour Agen, venait dans la foulée celui de Sosene-Feagai à la suite d'un très long jeu au pied d'occupation des Agenais. Vincent et Sosene-Feagai étaient les plus généreux et le second était récompensé plusieurs temps de jeu plus tard (25-17, 46e). En presque 5 minutes après la reprise, les joueurs de Bernard Goutta avaient fait payer aux Brivistes leur indiscipline et leur infériorité numérique. 


Mais à 15 contre 15, ce Brive était d'un tout autre bois. Au lieu de revenir dans la partie petit à petit en glanant des points au pied, les Coujous se montraient sûrs d'eux. Sur une touche à 5 mètres, une prise de balle impeccable et un pack à la grosse force tranquille envoyaient Issam Hamel derrière la ligne (25-24, 56e). Dix minutes plus tard, toujours à 15 contre 15, Brive faisait une nouvelle différence malgré un rythme nettement moins important alors que le soleil déclinait mais pas la température. Walisoliso démarrait un mouvement plein axe pour fixer. Olding, entré à l'ouverture ouvrait le jeu pour Bonneval qui volleyait à droite pour trouver Blanc, ailier de dépannage pour le 4e essai des visiteurs (25-29, 66e). 
 

Une intensité redescendue sous la chaleur

 

Mais le fil "jaune" du match était définitivement les fautes brivistes et un nouveau carton, cette fois pour Tuivuaka en raison d'un en-avant très volontaire. Dans la minute, le SUA en profitait avec Matthieu Bonnet qui terminait un beau boulot des avants (32-29, 73e). La fin de match voyait Brive se battre et les entrées de la jeune garde, notamment celle de Leo Carbonneau, étaient tout proches de sourire. Une dernière pénalité jouée à la main, pour la gagne se terminait en en-avant et en victoire agenaise. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Astiaou Il y a 6 mois Le 18/08/2023 à 22:14

Bon match malgré la chaleur !