Icon Sport

Villière, "grand combattant" et finisseur hors-pair

Villière, "grand combattant" et finisseur hors-pair

Le 26/11/2020 à 14:10

XV DE FRANCE - Titulaire samedi soir face à l’Italie, Gabin Villière sera l’une des attractions du XV de France. A 24 ans, le trois-quarts aile du RC Toulon a connu un parcours atypique qui a séduit le sélectionneur Fabien Galthié.

Révélé à Rouen en Fédérale 1 (64 matchs, 44 essais entre 2015 et 2019), Gabin Villière (24 ans, 180cm, 93kg) vivra samedi soir, sur la pelouse du Stade France, un rêve éveillé. Titularisé par Fabien Galthié pour affronter l’Italie dans le cadre de la troisième journée de la Coupe d’automne des Nations, le trois-quarts aile du RC Toulon a connu une trajectoire fulgurante ces cinq dernières années. "Il a un parcours atypique. Quand il était jeune, il n’était pas dans les radars. Il était plutôt sur un double projet. Vers l’âge de 18 ans, après son Bac, il a fait le tour des centres de formation avec son papa. Personne ne l’a pris", a rappelé Fabien Galthié.

" Gabin s’est imposé à l’aile de Toulon avec un jeu très engagé, très généreux"

Personne, jusqu’à ce que Rouen lui donne sa chance. Lors de sa première saison, en 2015/2016, Villière plante alors 5 essais en 10 rencontres dont un doublé pour son premier match comme remplaçant. "Il a cassé la baraque et a enchaîné derrière une série de performances qui l’ont emmené à être repéré par l’équipe de France à 7", explique Galthié. Retenu par Jérôme Daret, le Normand, formé au centre, améliore durant deux saisons sur le circuit du Seven ses plaquages, sa qualité de passe et sa lecture du jeu. Aujourd’hui sous les couleurs du RC Toulon, Gabin Villière s’est notamment illustré en Challenge Cup à l’image de son doublé marqué en demi-finale face à Leicester Tigers. "Il s’est imposé à l’aile de Toulon avec un jeu très engagé, très généreux. Un jeu fait d’impulsion, fait de fulgurances. C’est surtout un grand combattant. De par son chemin, il a une force en lui, il transmet à l’équipe naturellement", insiste le sélectionneur tricolore.

" Plus rien ne m’étonne avec Gabin…"

En l’absence des ailiers du XV de France, Vincent Rattez, Arthur Retière, Alivereti Raka ou bien encore Damian Penaud, actuellement blessé, Gabin Villière peut-il réellement bouleverser la hiérarchie ? "Plus rien ne m’étonne avec Gabin. Il s’est donné des objectifs élevés. Il a la mentalité pour réussir. Il est très sévère avec lui-même. Il est très compétiteur. Il veut toujours faire mieux, il n’est jamais satisfait", confiait dernièrement dans les colonnes de Ouest France l’ancien numéro 9 anglais et entraîneur Richard Hill, qui l’a connu lors de son passage à Rouen. Alors oui, pas grand chose ne semble pouvoir freiner l’ascension de celui qui fut désigné meilleur joueur du tournoi de Hong Kong en 2019.

Contenus sponsorisés