Icon Sport

Une composition d'équipe se dessine

Une composition d'équipe se dessine
Par Leo Faure via Midi Olympique

Le 23/01/2020 à 13:44

XV DE FRANCE - Après les premiers jours du stage à Nice et l'annonce des joueurs relâchés, ce week-end pour participer aux rencontres du Top 14, une première composition d'équipe du XV de France se dessine, à dix jours d'affronter l'Angleterre en ouverture du Tournoi des 6 Nations 2020.

D'abord, il y a eu cette séance ouverte au public, mercredi à Nice où les nouveaux Bleus de Galthié sont regroupés depuis dimanche soir. Des entraînements à haute intensité, comme promis, avec des blocs de travail de cinq minutes en opposition, sans temps mort, et répétés à huit reprises. Des enseignements, aussi, concernant la composition d'équipe. Au début de l'entraînement en opposition, d'un côté les chasubles blanches, avec une équipe mixte comportant de nombreux joueurs vierges de toute sélection. De l'autre, les chasubles bleues où figurent de nombreux joueurs attendus titulaires, le 2 février prochain face à l'Angleterre (16h au Stade de France) en ouverture du Tournoi des 6 Nations 2020.

On pense notamment à la ligne d'attaque Penaud-Fickou-Vakatawa-Thomas, aux troisièmes ligne François Cros et Grégory Alldritt, à Bernard Leroux en deuxième ligne ou à Camille Chat, au talonnage. Une confirmation, aussi : à la charnière, c'est Antoine Dupont qui débutait logiquement à la mêlée, associé comme lors de la Coupe du monde japonaise à Romain Ntamack. A ce poste d'ouvreur, la concurrence semblait ouverte entre le Toulousain et le Bordelais Matthieu Jalibert. L'association toulousaine pourrait être finalement maintenue.

Une première composition d'équipe, en somme ? Cela y ressemble fort. Même si quelques éléments inattendus se glissent dans la répartition des joueurs voulue par Fabien Galthié et son staff.

Des surprises dans le cinq de devant, Fischer déjà dans le grand bain ?

Parmi les joueurs porteurs de la "fameuse" chasuble bleue, on trouve, au poste de pilier droit, Mohamed Haouas. Comptant déjà parmi les surprises de la liste de 42, le Montpelliérain était également préféré, cette semaine, à Demba Bamba (en chasuble blanc). De l'autre côté de la mêlée, Cyril Baille était également préféré à Jefferson Poirot, pourtant vice-capitaine lors de la dernière Coupe du monde et titulaire avec les Bleus au poste de pilier gauche depuis trois ans. En deuxième ligne, alors que le Montpelliérain Paul Willemse était annoncé, dans une annonciation très sud-africaine Leroux-Willemse, c'est Romain Taofifenua qui s'entraînait ce mercredi avec la chasuble bleue. Une chance de titulaire à venir pour le Toulonnais ? Son bon début de saison au RCT rend la perspective très plausible.

En troisième ligne, Charles Ollivon était absent, mobilisé ce mercredi à Londres par ses nouvelles obligations de capitaine, pour la présentation officielle du Tournoi. Et pour le remplacer à l'entraînement, à l'aile de la troisième ligne, c'est Alexandre Fischer qui était choisi. Si Ollivon retrouvera logiquement sa place de titulaire pour l'ouverture du Tournoi 6 nations, dans une association Cros-Alldritt-Ollivon, le Clermontois apparaît désormais en pole position pour figurer sur le banc des remplaçants face à l'Angleterre. Il grillerait ainsi la politesse à Dylan Cretin, Cameron Woki, Sekou Macalou et Selevasio Tolofua.

Dernier choix notable, celui d'Anthony Bouthier à l'arrière. Évoluant encore en Pro D2 la saison dernière, du côté de Vannes, le Montpelliérain jouit d'une belle cote auprès du nouveau staff du XV de France. Sa préférence avec les chasubles bleues, associée au fait que ses deux concurrents au poste (Thomas Ramos et Kylan Hamdaoui) aient été relâchés ce week-end en Top 14, semblent lui ouvrir un boulevard pour une titularisation au poste d'arrière, dans dix jours.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés