Icon Sport

Lhermet : "L’enquête interne est une farce"

Lhermet : "L’enquête interne est une farce"
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 01/03/2021 à 17:16Mis à jour Le 01/03/2021 à 18:10

XV DE FRANCE - Dans un entretien accordé à Midi Olympique ce lundi, l’ancien dirigeant de Clermont Jean-Marc Lhermet, aujourd’hui élu au comité directeur de la FFR, dénonce les manquements des dirigeants fédéraux dans la crise actuelle et s'inquiète des conséquences.

L’opposant à la gouvernance fédérale Jean-Marc Lhermet ne mâche pas ses mots ce lundi dans les colonnes de Midi Olympique. L’ancien joueur et dirigeant de Clermont donne son point de vue sur la crise que traverse actuellement l’équipe de France, frappée de plein fouet par l’épidémie de Covid-19, et n’épargne pas le camp du président de la Fédération autant sur l’arrivée du virus au sein du XV de France que sur la communication des dirigeants du rugby français depuis l’annonce d’un premier cas chez les Bleus :

"Bernard Laporte laisse croire que la flambée du virus est incontrôlable. Pourtant, d’autres la gèrent très bien. Les autres nations, les clubs de Top 14 et de Pro D2, les clubs d’élite féminine et de la Nationale. Le Tournoi de tennis en Australie, la NBA… Gérer une bulle de huit semaines ne semble pas être quelque chose de terriblement exceptionnel. Cela demandait juste de l’exigence et de l’organisation. Laporte s’est engagé sur un protocole strict, il a promis une fédération exemplaire. Une fois de plus ce ne sont que des mots. Mais ce n’est pas une surprise. Cela confirme ce que l’on savait déjà de cette gouvernance : elle parle beaucoup, elle crie fort mais les actes ne sont jamais à la hauteur."

Jean-Marc Lhermet répète plusieurs fois qu’il est surtout déçu que l’amateurisme des dirigeants vienne mettre en péril les potentiels résultats d’une génération exceptionnelle qui mérite d’être mieux encadrée. L’ancien troisième ligne craint un véritable gâchis, se montrant un brin fataliste sur les suites et les conséquences de cette fâcheuse affaire : "Quatre clusters autour des équipes de France, ce n’est pas rien ! Cela nécessite évidemment une enquête. Si des manquements sont avérés ou pire, des mensonges, il faudra des sanctions fortes. Mais saura-t-on la vérité dans cette affaire ? Si c’est une enquête interne menée par Bernard Laporte et Serge Simon, c’est une farce."

Il pointe aussi la communication du président de la FFR ces derniers jours : "C’est une enquête dans laquelle ils sont juges et parties. Quand on voit que Bernard Laporte minimise tout, il y a de quoi s’inquiéter. Quand on voit la façon dont il intimide les joueurs et le staff pour créer un forme d’omerta, ou l’intimidation dont il use sur des journalistes à la radio, je m’interroge sur les conclusions d’une enquête interne qu’il commandera lui-même." Enfin Jean-Marc Lhermet n’épargne par le sélectionneur Fabien Galthié qui aurait bafoué les règles de la vie de groupe dont il était pourtant l’auteur : "S’il a fait des erreurs et qu’en plus, il continue de les nier comme il le fait jusqu’à présent, ce sera très grave pour le groupe. Le mensonge est destructeur."

Contenus sponsorisés