Midi Olympique

C’est qui le plus fort ? Davies-Vakatawa : guerre de tranchées au centre du terrain

C’est qui le plus fort ? Davies-Vakatawa : guerre de tranchées au centre du terrain
Par Rugbyrama

Le 20/10/2020 à 19:13Mis à jour Le 20/10/2020 à 19:36

XV DE FRANCE - Samedi soir à 21h10, le XV de France affronte le pays de Galles au Stade de France pour son premier match cet automne. Une rencontre qui devrait voir se défier au centre du terrain Jonathan Davies et Virimi Vakatawa, deux joueurs qui allient parfaitement vitesse et puissance. Ça promet.

Le CV

Jonathan Davies : Le centre gallois est une référence à son poste en Europe depuis bientôt dix ans. Une longévité au plus haut niveau qui lui a forcément permis de s’octroyer bon nombre de trophées. En 80 sélections avec le XV du Poireau, Davies a remporté trois Tournois dont deux Grands Chelems en 2012 et 2019, l’autre victoire étant en 2013. Cette même année, il joue également six matchs avec les Lions Britanniques en Australie où il remporte la série face aux Wallabies. En club, il a "simplement" gagné le Pro 12 en 2017 avec les Scarlets.

Virimi Vakatawa : Au niveau de l’armoire à trophées, Vakatawa souffre forcément de la comparaison face aux Gallois. Il souffre énormément même. C’est bien simple, le Racingman n’a pas remporté le moindre trophée dans sa carrière que ce soit avec le Racing 92 où les sélections françaises dans lesquelles il a évolué. Parce que oui, Vakatawa a joué à quinze puis a sept. Aujourd’hui, il compte 21 sélections avec le XV de France et 105 matchs avec l’équipe de France Seven, pour 72 essais. C’est en grande partie dans cette discipline que le joueur d’origine fidjienne a explosé.

Le point fort de Jonathan Davies :

Comment dire, quand un joueur sait parfaitement alterner entre vivacité et puissance, cela fait de suite de grosses différences au centre du terrain. Davies, c’est un peu ça.

Lors de son explosion aux yeux du grand public en 2012 lors du 6 Nations, le joueur des Scarlets de Lanelli, déjà à l’époque, crève l’écran avec ses raffûts dévastateurs et sa vista dans la ligne arrière galloise. Son association avec Jamie Roberts fait des étincelles. Aujourd’hui âgé de 32 ans, le centre n’a toujours pas perdu de sa superbe, il casse toujours autant les lignes et ses exploits personnels font le plus grand bien à son club.

Le seul bémol dans la carrière de Davies est le nombre de blessures qu’il a dûes subir, une fragilité qui a notamment gâché son passage à Clermont entre 2014 et 2016.

Jonathan Davies Pays de Gales

Jonathan Davies Pays de GalesIcon Sport

Le point fort de Virimi Vakatawa :

Par où commencer ? Vakatawa est, il ne faut pas avoir peur de le dire ni de faire preuve de fausse humilité, le Racingman est le meilleur centre du Monde en ce moment. A chaque prise de balle, le joueur d’origine fidjienne apporte le danger quelle que soit la défense qu’il affronte.

Depuis son retour au Racing en 2017, il a changé de dimension. Ses crochets dévastateurs ont marqué de nombreux joueurs en championnat et en Champions Cup. Ce n’est pas un hasard si il a été le joueur qui a battu le plus de défenseurs cette année dans la plus grande des coupes d’Europe. Pas moins de cinquante joueurs ont perdu leur duel face à Vakatawa…en neuf matchs.

S' il y a un petit hic à émettre sur la carrière du fantasque racingman, c’est le manque de trophées à son actif qui lui fait défaut dans ce match dans le match. À 28 ans, il lui reste encore quelques années ouvrir son compteur et rajouter des lignes à son palamarès.

Virimi Vakatawa avec le Racing 92 en Champions Cup

Virimi Vakatawa avec le Racing 92 en Champions CupIcon Sport

L’avis de Rugbyrama

En laissant de côté notre petit côté chauvin et en faisant preuve seulement d’objectivité, il est tout de même nécessaire d’admettre que Virimi Vakatawa en terme de qualité individuelle est supérieur à Jonathan Davies. Le Gallois est un très grand joueur, un des meilleurs de la décennie en Europe mais si l’on doit évaluer ces deux hommes par rapport à leurs capacités à déstabiliser une défense, le Racingman l’emporte.

Le seul secteur où le joueur des Scarlets gagne son duel, c’est au niveau du palmarès comme évoqué plus haut dans l’article. Vakatawa n’a pas remporté de Tournoi des 6 Nations avec les Bleus ni le Top 14 avec le Racing 92, mais ayant quatre ans de moins que Davies, il peut légitimement toujours espérer remplir son armoire à trophées avant l’arrêt de sa carrière.

C'est qui le plus fort ?

Sondage
3730 vote(s)
Jonathan Davies
Virimi Vakatawa

Vincent Franco

Contenus sponsorisés