Icon Sport

Babillot : "L'Equipe de France me fait toujours rêver"

Babillot : "L'Equipe de France me fait toujours rêver"

Le 14/02/2018 à 10:00Mis à jour Le 14/02/2018 à 12:09

Convoqué par Jacques Brunel et son staff pour défier l'Italie le 23 février prochain, Mathieu Babillot va découvrir pour la première fois l'Equipe de France. Une surprise mais avant tout un honneur pour le flanker castrais...

Rugbyrama : Comment avez-vous appris votre sélection dans le groupe France pour préparer le match du tournoi des 6 Nations face à l'Italie ?

Mathieu Babillot : J'étais chez moi. J'allais tranquillement faire la sieste et Christophe Urios m'a appelé pour m'annoncer la bonne nouvelle.

Quel a été votre sentiment à cet instant ?

M.B : J'ai été surpris. Je ne m'y attendais vraiment pas. Il y a eu un nouveau sélectionneur avec un groupe établi et deux matches qui ont été joués. Je ne m'y attendais pas mais cela fait quand même très plaisir.

Avez-vous le sentiment de prendre la place de votre coéquipier Anthony Jelonch ?

M.B : Non pas du tout. Anthony Jelonch a eu quelques pépins physiques. Il est en train de se remettre et de revenir tranquillement avec nous. Je sais très bien qu'il aura lui aussi sa chance. En plus, on est très proche donc il n'y a pas de concurrence malsaine entre nous.

Anthony Jelonch

Anthony JelonchIcon Sport

Aviez-vous cet objectif en tête en vue de votre progression ?

M.B : Pour moi, ce n'était pas un objectif mais l'Equipe de France est quelque chose qui fait toujours rêver. On est Français et quand on fait du sport de haut niveau, on rêve de jouer pour son pays et de représenter sa nation. Du coup, je suis super content mais pour être honnête, ce n'était pas mon objectif principal. Pour moi, l'objectif cette année était avant tout le Castres Olympique et de faire quelque chose avec mon club.

" On doit être présent dans les bons et les mauvais moments"

D'autant que le contexte de l'équipe de France à l'heure actuelle est extrêmement difficile...

M.B : Cela n'est pas important. On est Français. On doit être présent dans les bons et les mauvais moments. En ce qui me concerne, l'Equipe de France me fait toujours rêver.

Quelles sont vos ambitions pour cette première ?

M.B : Tout d'abord, je vais tout découvrir. Le groupe et le staff dans son ensemble. Pour moi, c'est la toute première fois. Je le prends avec beaucoup d'envie et j'y vais avec beaucoup d'enthousiasme.

Geoffrey Palis (Castres)

Geoffrey Palis (Castres)Icon Sport

Etes-vous rassurés par la présence dans le groupe de votre coéquipier Geoffrey Palis ?

M.B : Évidemment, ce sera un appuis de taille pour moi. On est du même club et on s'entend très bien. je connais aussi quelques joueurs comme Yacouba Camara et Gomes Sa. Je pense que ça devrait bien se passer.

Contenus sponsorisés
0
0