Icon Sport

Hermet : "C’est toujours particulier de jouer un match face aux Anglaises"

Hermet : "C’est toujours particulier de jouer un match face aux Anglaises"
Par Rugbyrama

Le 08/07/2019 à 10:51Mis à jour Le 08/07/2019 à 10:55

FEMININES - Capitaine de l’Équipe de France, Gaëlle Hermet s’est livrée concernant le prochain match qui attend les Bleues, ce mercredi (23h00 heure française) à San Diego, ni plus ni moins qu’un crunch toujours aussi savoureux. La Toulousaine évoque les forces de ses adversaire et livre déjà quelques clés pour tenter de faire tomber le XV de la Rose.

Rugbyrama : Deux jours après une victoire retentissante face aux Black Ferns, réalisez-vous la prestation livrée par votre équipe ?

Gaëlle Hermet : Oui on réalise mais maintenant, on n’a plus envie de parler d’exploit car on a envie que ce genre de choses se reproduisent. On a envie de continuer sur cette lancée et de gagner tous les matches pour montrer qu’on est une grande nation. Aujourd’hui on est très contentes, surtout après notre prestation face au Canada. On avait vraiment à cœur de se racheter parce que ce n’était pas notre jeu et notre ADN sur ce match-là. On voulait se prouver qu’on était capables de faire beaucoup mieux.

Quels ont été vos mots dans le vestiaire à l’issue de la rencontre ?

G.H. : J’ai d’abord félicité les filles, le staff pour ce beau travail. C’est vrai qu’il faut savourer ces moments, il faut savoir les vivre mais on a vite basculé sur le match de l’Angleterre parce que c’est une grosse compétition, chaque match est important et on est obligées de vite se remobiliser.

L’Angleterre justement, voilà une équipe que vous connaissez bien. Gardez-vous un goût amer après la défaite en mars dernier lors du Tournoi des Six Nations (41-26) face à ce XV de la Rose ?

G.H. : C’est un match qu’on garde en tête car c’est toujours particulier de jouer un match face aux Anglaises. Il ne faut pas non plus se mettre la tête à l’envers et changer notre façon de s’entraîner parce qu’on rencontre l’Angleterre. Au contraire, on a la même préparation pour chaque match qu’on rencontre la meilleure nation du monde ou toute autre nation. On sait que nous allons être très attendues suite à notre victoire face aux Blacks et je pense qu’on a ce petit côté revanchard par rapport au match du Tournoi des Six Nations.

Test Match - L'équipe de France Féminines victorieuse des Black Ferns

Test Match - L'équipe de France Féminines victorieuse des Black FernsIcon Sport

Il faut arriver à être dans l’action et non pas la réaction. Face à la Nouvelle-Zélande, dans les vingt premières minutes nous les avons beaucoup agressées et on a respecté notre stratégie. Je pense que c’est ce qu’il faut qu’on fasse face aux Anglaises car c’est une équipe qui est très forte stratégiquement et qui est capable de s’adapter à n’importe quel adversaire. C’est à nous d’être plus intelligentes et de s’adapter au jeu proposé.

Redoutez-vous cette équipe ?

G.H. : Je pense que c’est important de redouter chaque nation. J’ai en tête le dernier match du Tournoi quand on perd face aux Italiennes, le niveau augmente tellement dans le rugby féminin que chaque match est devenu capital. On a désormais à cœur de faire une nouvelle grosse prestation face aux Anglaises, à l’image de notre victoire face à la Nouvelle-Zélande. L’Angleterre est consciente de sa force et très sereine. Ça va être à nous de les déstabiliser et de les faire déjouer pour pouvoir rivaliser face à elles. Je pense que ce qui va énormément compter c’est que nous serons focalisées sur notre jeu, notre ADN avant d’être focalisées sur le leur.

Quelles sont ses qualités ?

G.H. : C’est une équipe qui est très en place, ce sont des joueuses qui ont l’habitude de jouer et de s’entraîner ensemble. Elles ont un jeu très fluide, elles sont capables de tout. Mine de rien, cette équipe a beaucoup d’expérience, elle est rodée. Si on veut rivaliser, il faut mettre en place notre jeu comme on sait le faire et comme on a su le faire déjà auparavant.

Tournoi des 6 Nations Féminin 2019 - Gaëlle Hermet (France) plaquée par Enya Breen (Irlande)

Tournoi des 6 Nations Féminin 2019 - Gaëlle Hermet (France) plaquée par Enya Breen (Irlande)Icon Sport

Comment contrecarrer les plans anglais ?

G.H. : Il va falloir être très agressives en attaque comme en défense et aller les chercher. Il faut leur mettre un gros pressing défensif, jouer dans les bonnes zones, être solides en conquête. À nous de garder la tête froide dans tous les secteurs du jeu. Je pense également et surtout que le combat va être primordial. C’est une grosse nation qui vavenir nous agresser, on doit être capables de répondre dans le combat.

La vitesse d’exécution sera-t-elle une des composantes clés de la rencontre ?

G.H. : Oui je pense qu’il va être important de les déplacer et de les faire courir. Notre jeu c’est de jouer simple, vite et fort. C’est de proposer des accélérations, changer de rythme à la prise de balle. Ça c’est notre force et il est primordial de le mettre en place face à notre prochain adversaire à savoir l’Angleterre.

L’état d’esprit paraît également être une des forces de ce groupe ?

G.H. : En tant que capitaine, je pense qu’il est très important d’avoir un groupe qui se soutient et qui s’encourage. Un de nos mots clés est le soutien et le soutien perpétuel. Peu importe le scénario, on doit rester très positives entre nous pour continuer à travailler ensemble de la meilleure façon possible.

Propos recueillis par Thomas Saint-Antonin

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0