Icon Sport

Roubert : "Mohamed Boughanmi a choisi une voie qui n’est pas celle du dialogue"

Roubert : "Mohamed Boughanmi a choisi une voie qui n’est pas celle du dialogue"

Le 08/06/2021 à 16:09Mis à jour Le 08/06/2021 à 16:16

TRANSFERTS – Alors qu’il avait signé un pré-contrat avec le LOU, Mohamed Boughanmi ne rejoindra finalement pas le club lyonnais. N’ayant pas satisfait à la visite médicale, son contrat n’a pas pu être homologué. Le pilier a contre-attaqué par voie d’avocat. Le club lui a répondu.

Dans les colonnes du Midi Olympique, Mohamed Boughanmi avait exprimé sa colère de ne pas avoir vu son arrivée au LOU se concrétiser. En fin de contrat à Pau, le pilier n’a finalement pas satisfait à la visite médicale. "C’est une blague ou quoi ? D’abord, j’ai signé un précontrat avec le LOU. Et puis, j’ai des documents médicaux rédigés par le chirurgien m’ayant opéré du genou en 2015 qui prouvent que je suis totalement apte à pratiquer le rugby pro. J’ai eu un peu d’arthrose mais je cours et je pousse en mêlée normalement. Mon avocat va saisir la commission médicale de la Ligue Nationale de Rugby", avait déclaré le joueur de 29 ans (1 sélection).

Top 14 - Mohamed Boughanmi (Section paloise)

Top 14 - Mohamed Boughanmi (Section paloise)Icon Sport

Ce mardi, le club a tenu à lui répondre publiquement. "Malheureusement, il ne viendra pas. On avait signé un pré-contrat qui aurait dû déboucher sur un contrat si les conditions suspensives avaient pu être levées. Dans ces conditions suspensives, il y a la disponibilité du joueur, c’était le cas, et le fait d’avoir le feu vert de la visite médicale. Ça n’a malheureusement pas été le cas. On en est désolé. On n’a pas le certificat médical de notre médecin qui permet d’homologuer son contrat. C’est malheureux. Ce n’est pas la première fois que cela arrive. Il faudra trouver un autre pilier, a tout d’abord indiqué le président du club rhodanien, Yann Roubert. Il a choisi une voie qui n’est pas celle du dialogue. On lui a laissé des messages, on l’a reçu et il n’a pas souhaité nous répondre. Il nous a envoyé un courrier d’avocat. C’est malheureux mais c’est comme ça. Après, on ne va pas faire le travail à la place des experts médicaux. C’est une question purement médicale. On lui souhaite le meilleur même si cela doit se faire en dehors du LOU ou du rugby professionnel de TOP 14. Pour pouvoir homologuer un contrat, il faut un certificat médical que notre docteur n’a pas pu délivrer. Je ne veux pas me mettre à la place des médecins. Après, il peut y avoir des débats d’expert, laissons-les faire", a-t-il poursuivi.

Pour l’instant, cela fait donc quatre recrues officielles pour le LOU :

- Guillaume Marchand (talonneur, Stade Toulousain)

- Romain Taofifenua (2e ligne, RC Toulon)

- Beka Saginadze (3e ligne, Aurillac)

- Lima Sopoaga (ouvreur, Wasps)

Contenus sponsorisés