Icon Sport

Montpellier ou la Rochelle pour Coly, Volavola de Bayonne au Racing 92... Les coulisses du mercato

Montpellier ou la Rochelle pour Coly, Volavola de Bayonne au Racing 92... Les coulisses du mercato
Par Rugbyrama

Le 21/01/2022 à 09:44Mis à jour Le 21/01/2022 à 09:47

TRANSFERTS - Le Montois le plus convoité de ces derniers mois va devoir faire un choix. Alors, Léo Coly prendra-t-il la direction de Montpellier ou La Rochelle ? De son côté Volavola pourrait bien faire la navette entre l'Aviron bayonnais et le Racing 92. Le pilier de l'USAP, Charles Berguet sera Landais jusqu'à la fin de la saison... Voici les coulisses du mercato !

Mont-de-Marsan : duel MHR-La Rochelle pour Coly ?

C’est un des dossiers les plus brûlants du marché : avec qui Léo Coly (22 ans) décidera-t-il de s’engager pour la suite de sa carrière ? Le demi de mêlée de Mont-de-Marsan, engagé jusqu’en juin 2025, a suscité beaucoup d’intérêt dans l’élite ces derniers mois, comme déjà évoqué dans ces colonnes. Au moins quatre clubs seraient encore sur les rangs pour attirer le meilleur réalisateur du ProD2 : le Lou, Toulon, Montpellier et La Rochelle. Si le numéro 9 a bien rencontré les dirigeants lyonnais, le flou autour de l’avenir de Pierre Mignoni est une donnée à prendre en compte, tout comme l’instabilité au sein du RCT. Montpellier et La Rochelle auraient donc les argumentaires les plus solides, à en croire les dernières informations. Le dénouement ne devrait plus tarder.

Mont-de-Marsan (bis) : le Perpignanais Berguet en renfort

Aligné samedi dernier avec l’Usap face à Lyon, en Challenge Cup, Charles Berguet terminera la saison dans les Landes. Le jeune pilier gauche de 22 ans a été prêté par le club catalan au Stade montois. L’international belge (trois sélections) évoluait en Catalogne depuis 2017.

Perpignan : Volavola, piste à l’étude

Comme révélé lundi, Ben Volavola (31 ans, 40 sélections) va terminer la saison sous les couleurs de Bayonne. En principe, l’ouvreur fidjien devrait ensuite revenir auRacing 92, avec qui il est engagé jusqu’en juin 2023. Mais la question de son départ est encore envisagée. L’Usap, notamment, espère toujours obtenir le retour de celui qui l’avait mené au titre de champion de France de ProD2, la saison passée. " Ça fait partie des options pour la saison prochaine, a confirmé Bruno Rolland, le directeur général de l’Usap dans L’Indépendant. Pour cette saison, ce n’était pas possible car nous n’avions plus de places de joueurs non Jiff. "

L'intégralité des indiscrétions sont à retrouver sur midi-olympique.fr

Contenus sponsorisés