Icon Sport

Stade français : un Wallaby en approche

Stade français : un Wallaby en approche
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 16/07/2019 à 10:20

TRANSFERTS - S’ils parviennent à faire signer le colosse australien Tolu Latu, les Parisiens auront quasiment terminé leur recrutement.

La semaine dernière, alors qu’on lui demandait si son effectif ne comptait pas trop de joueurs sud-africains, le manager du Stade français Heyneke Meyer répondait : "Avec Paul Alo-Emile, Sefa Naivalu, Hugh Pyle et Tala Gray, j’ai plus d’Australiens dans le squad que de Sud-Africains ! Pourquoi ne me parle-t-on que de mes compatriotes ? à quelle volonté de nuire cela correspond-il ? Ce sont des conneries !" De toute évidence, la colonie australienne du Stade français est même amenée à s’agrandir prochainement puisque les dirigeants parisiens seraient sur le point de trouver un accord avec le talonneur des Waratahs et des Wallabies, Tolu Latu.

Agé de 26 ans, le tonique et musculeux Latu (1,78m et 110 kg) a débuté sa carrière en Super Rugby en 2014 avant de décrocher sa première sélection avec les Wallabies deux ans plus tard, au pays de Galles. Formé au poste de trois-quarts centre, l’actuel joueur des Waratahs fut déplacé sur le flanc de la troisième ligne à 17 ans et, considéré comme trop petit par l’un de ses coachs, fut alors essayé au poste de pilier gauche avant d’être installé "dans la cage" de façon pérenne.

Une arrivée après le Mondial ?

Joueur puissant et spectaculaire, Tolu Latu (12 sélections) fait partie du squad de Michaël Cheika pour le Rugby Championship qui démarre pour les Wallabies le 20 juillet prochain, en Afrique du Sud. Selon toute vraisemblance, il devrait aussi être retenu pour le Mondial japonais (en équipe nationale, Latu partage le temps de jeu avec Tatafu Polota-Nau) et arriver à Paris début novembre. Il retrouverait alors dans la capitale les trois talonneurs déjà en place, Laurent Panis, Rémi Bonfils et Lucas Da Silva. Pour rappel, le Stade français a récemment perdu à ce poste Laurent Sempere qui n’était autre (comment l’oublier ?) que le talonneur le plus utilisé de la saison dernière.

Si les émissaires de Tolu Latu trouvaient un accord dans les heures à venir avec les soldats roses, le club parisien se doterait d’une solide recrue à ce poste.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0