Other Agency

Acebes : "Je me suis fait insulter pendant tout le match devant ma famille, je trouve ça stupide"

Acebes : "Je me suis fait insulter pendant tout le match devant ma famille, je trouve ça stupide"

Le 08/01/2022 à 21:11Mis à jour Le 08/01/2022 à 21:59

TOP 14 - Satisfait de la victoire de son équipe face au BO (23-25), dans un match important pour le maintien, le capitaine catalan Mathieu Acebes a regretté le comportement de certains supporters biarrots qui l’ont insulté pendant toute la rencontre.

Mathieu, il y a un large sourire après cette victoire dans ce match, qui avait été coché par les deux équipes et que vous avez gagné…

Je pense que les deux équipes avaient coché ce match. Il avait une importance énorme pour la suite du championnat. Nous sommes restés concentrés sur notre objectif et sur ce qu’on avait à faire, sans se préoccuper du reste. Je pense qu’on aurait pu être bien mieux en première mi-temps, mais nous avons déjoué avec un mauvais jeu au pied, qui nous a laissé dans notre camp alors que nous avions le vent. Nous n’en menions pas large à la mi-temps, parce qu’on savait qu’on allait jouer face au vent et qu’il allait falloir passer la seconde. Nous avons été chercher le match.

Vous faites basculer la rencontre en début de deuxième mi-temps, là où vous avez souvent pêché cette saison...

Oui, car nous étions au pied du mur. Nous n’avions pas le choix. C’était un match avec un enjeu énorme. Ça montre que, dans l’équipe, il y a des joueurs de caractère, qui sont des mecs bien.

Dans l’avant-match, vous aviez beaucoup parlé du caractère de votre groupe…

Quand on voit la pelouse de Biarritz, les conditions climatiques, on savait que ça allait être une pelouse très grasse et que ça allait se jouer sur des détails comme le jeu au pied. Nous avions une stratégie face au vent, ça nous a souri.

Même si la saison n’est pas finie, gagnez-vous de précieux points ?

Oui. C’est un championnat qui est très long. J’ai dit aux joueurs, après le match, qu’on n’allait pas fanfaronner. Nous allons rester humbles. Les deux équipes se sont bien battues, le championnat est encore long et il n’y a aucun motif pour se prendre pour d’autres.

Depuis la finale de Pro D2, on a l’impression que vous avez pris un ascendant psychologique et, qu’à chaque fois, vous arrivez à les faire sortir du match mentalement. Est-ce votre avis ?

Les effectifs ont un peu changé. On connaissait les forces et faiblesses du BO. On a essayé de garder notre plan de jeu. Après, le climat était un petit peu hostile. On l’a senti en arrivant au stade. À titre personnel, j’étais un peu déçu. Je me suis fait insulter pendant tout le match devant ma famille. Il ne faut pas oublier, non plus, que j’ai porté le maillot de ce club et à un moment donné, il faut être respectueux. On peut être supporter, on peut encourager une équipe, mais insulter gratuitement quand on est assis dans la tribune, c’est un peu moyen. Je ne mets pas tout le monde dans le lot, parce qu’il y a de très bons supporters au BO, mais j’espère que ceux-là verront que je trouve ça très stupide. On essaye de passer outre, mais quand ça dure 80 minutes et qu’il y a des mecs enragés qui disent des choses très vilaines… À un moment donné, il faut remettre les choses dans leur contexte. Le supporter supporte. Il n’insulte pas. Si on veut m’insulter, on vient le faire en face après le match, quand je sors. Pas à 100 mètres. Les supporters biarrots se sont trompés et les Biarrots se sont trompés sur le terrain, car ils sont sortis du match et nous, nous sommes restés dans notre ligne directrice.

Contenus sponsorisés