Icon Sport

Sopoaga, un raté en guise de bienvenue

Sopoaga, un raté en guise de bienvenue
Par Rugbyrama

Le 24/10/2021 à 15:36Mis à jour Le 24/10/2021 à 15:45

TOP 14 - Samedi après-midi, le nouvel ouvreur lyonnais Limo Sopoaga s'est fait remarqué environ quinze minutes après son entrée en jeu, à la 66e minute de la rencontre, lui qui avait auparavant transformé l'essai de Yanis Charcosset (59e). Dans l'enceinte de Jean-Bouin, l'ancien All Black (30 ans, 16 sélections) s'est fait piéger par le chronomètre, tapant une pénalité une seconde trop tard.

Voilà une boulette qui a pu coûter cher au Lou. Samedi, la formation de Pierre Mignoni s'est inclinée 23 à 18 face au Stade français, sur la pelouse de Jean-Bouin. Pourtant, à la 66e minute de la rencontre, le demi d'ouverture lyonnais Lima Sopoaga a bénéficié d'une balle importantissime de 23-21, à 25 mètres sur la gauche des poteaux, et qui aurait largement pu changer le scénario de la fin du match.

Arrivé en provenance des Wasps cet été, l'ancien All Black (30 ans, 16 sélections) était rentré sur la pré à la place de Léo Berdeu à la 50e minute, faisant sa deuxième apparition de la saison sous ses nouvelles couleurs. Mais alors qu'il se concentre pour taper la fameuse pénalité, le néo-Lyonnais laisse le chrono filer. La course d'élan est prise un poil trop tard. La balle passe entre les perches, mais les 60 secondes dont bénéficie le buteur sont déjà écoulées. L'arbitre refuse donc logiquement les trois points aux Rhodaniens en ordonnant une mêlée, alors que le staff parisien affiche une mine joyeuse.

Interrogé à l’issue de cette rencontre perdue par le Lou, le pilier rouge et noir Demba Bamba a avancé que son ouvreur n'avait probablement pas connaissance de cet aspect du règlement : "Apparemment, Lima n’était pas courant de la règle des soixante secondes." On se souvient d'ailleurs que, la saison dernière, le Toulonnais Louis Carbonel s'était vu refuser une pénalité pour la même raison, face à Bordeaux-Bègles. Lima, bienvenue en Top 14 !

Contenus sponsorisés