Icon Sport

L'homme du match : Mercer au nirvana

L'homme du match : Mercer au nirvana

Le 24/06/2022 à 23:19Mis à jour Le 25/06/2022 à 13:41

TOP 14 - Le troisième ligne anglais Zach Mercer a livré une prestation sidérante. Il a été impliqué dans les trois essais de Montpellier. On appelle ça la classe internationale.

Il aura vécu la première mi-temps la plus euphorique de sa carrière. Le numéro 8 Zach Mercer a été impliqué dans les trois essais héraultais. Sur le premier, c’est lui qui a joué au pied pour Arthur Vincent. Sur le second, il fut l’auteur d’une intervention efficace qui permit de lancer la deuxième phase de l’action. Sur le troisième, Zach Mercer fut encore impliqué et pas en faisant de la figuration. Il avança magistralement après un ballon piqué sur un maul castrais par Bastien Chalureau et en effaçant d’un crochet magistral Santiago Arata. Zach Mercer se permit même de toucher brièvement une seconde fois le ballon avant que l’action ne se transforme au large.

Disons que cette finale fut la conclusion la plus logique qui soit d’une saison presque parfaite. Zach Mercer est arrivé à l’intersaison de Bath avec une petite réputation, pas énorme certes, mais ceux qui suivent le rugby anglais avaient entraperçu les performances de ce troisième ligne technique et intelligent. Mais de là à planer comme ça sur le Top 14… Peu de numéros 8 de notre championnat ont autant de facilité à faire jouer après lui. Quelle capacité à passer les ballons après contact !

Sa deuxième mi-temps fut un peu plus discrète car son équipe posséda moins le ballon, mais on a noté une interception puis un nouveau crochet qui élimina Barlot qui montait sur lui comme un affamé. Philippe Saint-André l’a laissé jusqu’au bout sur la pelouse. Un réexamen des images, nous a montré que c'est également lui qui est venu se sacrifier pour empêcher Julien Dumora d'aplatir un essai qui aurait pu sonner le signal du retour des Castrais. La partition n'a pas été parfaite, sans doute, mais elle s'en est approchée sérieusement. Rarement un avant aura à ce point incarné l'excellence de la performance d'une équipe en finale. Ce n'était peut-être pas Byron Kelleher en 2008, poste oblige, mais quand même...

Le XV de la Rose ne peut l'ignorer davantage

Il aura envoyé un signal très fort à Eddie Jones, le sélectionneur de l’Angleterre qui l’aura superbement ignoré ces dernières années. Zach Mercer ne compte que deux pauvres capes avec le XV de la Rose en novembre 2018. Mais si l’on suit les principes édictés par la RFU, on est obligé de se souvenir qu’il faut revenir au pays pour enfiler la tunique blanche. Si ça devait arriver dans l’optique du Mondial 2023, ça serait un crève-cœur pour les spectateurs du Top 14 et pour le duo Saint-André-Altrad qui a cru en lui et qui a mis les moyens pour le faire venir. Osons citer Zach Mercer parmi les meilleurs coups du recrutement du MHR. Certains noms plus prestigieux n’ont pas eu le même rendement.

Contenus sponsorisés