Rugbyrama

Top 14 - L'antisèche : ce Stade toulousain a l'étoffe d'un grand

L'antisèche : ce Stade toulousain a l'étoffe d'un grand
Par Rugbyrama

Le 02/12/2018 à 19:39Mis à jour Le 02/12/2018 à 19:44

TOP 14 - Face au Stade français qui retrouvait lui aussi ses nombreux internationaux, Toulouse n'a pas tremblé et a même écrasé le club francilien (49-20). Le Stade toulousain a patiemment attendu sa chance et a su exploiter les nombreuses erreurs des Parisiens.

Le match

Toulouse rentre rapidement dans sa rencontre, Yoann Huget marque suite à une remise intérieur judicieuse d'Antoine Dupont. 5 minutes plus tard, les visiteurs répondent grâce à des approximations de l'alignement noir. Mais l'équipe d'Heyneke Meyer est trop indisciplinée et reçoit des cartons jaunes logiques. Ce qui laisse beaucoup d'espaces au Stade Toulousain qui se revigore. Le capitaine Julien Marchand donne le large à son équipe sur un ballon porté. Huget de nouveau, Romain Ntamack, François Cros et Maxime Mermoz aggraveront la marque en deuxième période en profitant des errements défensifs adverses.

Les meilleurs : Yoann Huget voit double

L'ailier a retrouvé l'équipe de France et cela lui va bien ! Son appel du côté intérieur de Dupont a amené le premier essai du match et il arrive bien lancé à la réception du coup de pied à suivre de Thomas Ramos. L'arrière a lui aussi été très en vue dans la ligne d'attaque du second du Top 14. Cros, Marchand et Iosefa Tekori ont également porté leur équipe vers la victoire.

Le fait du match : les cartons parisiens

C'est évidemment l'élément déclencheur de la large domination toulousaine. Des mauls écroulés, de l'antijeu à tout va, les Parisiens ont proposé un festival de fautes en tout genre. L'arbitre de la rencontre M. Lafon a très vite été contraint de sévir en sortant le carton jaune à 4 reprises.

Les tweets

La stat' : 31 minutes

C'est le temps passé par les Parisiens à jouer à 14 voire 13 pendant cette rencontre. Une infériorité numérique longue et trop handicapante, particulièrement quand il faut affronter le Stade toulousain à Ernest-Wallon.

La décla'

" C'est de bon augure pour la Coupe d'Europe ! On voulait vraiment bien finir ce petit bloc de Top 14 avant de se lancer à fond dans la Coupe d'Europe."

Romain Ntamack est revenu sur la bonne prestation des siens et se projette déjà à la Coupe d'Europe.

La question

Le Stade français peut-il ne pas se qualifier aux phases finales ?

Sondage
6542 vote(s)
Oui
Non

Malgré les recrues prestigieuses de l'intersaison et le nouveau statut de prétendant au Top 6, le Stade français enchaîne les prestations décevantes. Après les 41 points encaissés à Lyon et la défaite à domicile contre La Rochelle, c'est un troisième revers consécutif. Le club parisien émet des doutes quant à sa capacité à se maintenir dans le wagon de tête.

Par Quentin Put

Contenus sponsorisés
0
0