Isabelle Picarel

Coupe du monde à 7 - Les Bleus s'inclinent en quart de finale face à la Nouvelle-Zélande (7-12)

Les Bleus renversés par les Blacks

Le 22/07/2018 à 01:30Mis à jour Le 22/07/2018 à 08:15

Dominateurs dans le premier acte et devant au score à la mi-temps (7-0) grâce à un essai de Riva, les Bleus se sont finalement inclinés (7-12) contre les Blacks et ne verront donc pas les demi-finales de la Coupe du monde à 7. Ils peuvent nourrir des regrets.

Le coup est passé si près. Archi-outsiders en quart de finale de cette Coupe du monde à 7 contre la Nouvelle-Zélande, tenante du titre, les Bleus savaient qu’ils n’avaient pas grand-chose à perdre. Car leur tournoi est déjà largement réussi. Ils ont donc abordé cette échéance sans complexe et cela s’est ressenti dès les premières minutes. Entreprenants et audacieux, ils prenaient le dessus sur leurs adversaires. Ces derniers, empruntés et visiblement pas dans un grand jour, collectionnaient les maladresses et les grosses fautes.

Jusqu’à recevoir trois cartons jaunes avant la pause : Ravouvou (2e), Mikkelson (4e) et Collier (7e) pour des en-avant volontaires ou des plaquages hauts. Mais les Français n’en profitaient pas suffisamment. En effet, en supériorité numérique durant cinq minutes sur les sept du premier acte, ils inscrivaient un seul essai par l’intermédiaire de Paulin Riva (2e) et menaient 7-0 à la pause.

Impuissants après la pause

Au vu de leur domination, l’avantage pour les Français n’étaient peut-être pas assez important. Car, une fois revenus à sept sur le terrain, les Blacks réagissaient enfin. C’est finalement Kurt Baker (10e) qui permettait aux siens de revenir à hauteur (12-7). Presque dans la foulée, Joe Ravouvou se rattrapait en aplatissant le deuxième essai de son équipe (12-7). Contre le cours du jeu sur l’ensemble du match, les hommes de Jérôme Daret étaient alors menés. Mais ils payaient là leur manque de maîtrise à certains moments clés. Et leur sursaut en fin de rencontre, avec quelques opportunités intéressantes mais trop peu d’efficacité et de justesse à cet instant, n’était pas suffisant.

A l’arrivée, les Bleus s’inclinent en quart de finale mais peuvent nourrir de lourds regrets car ils semblaient capables de poursuivre leur route jusque dans le dernier carré. Désormais, il faudra se remobiliser pour aller chercher la cinquième place dimanche. Pour cela, il faudra d’abord battre l’Argentine à 21h18.

Contenus sponsorisés
0
0