Icon Sport

Sydney : les Bleus démarrent fort

Sydney : les Bleus démarrent fort
Par Rugbyrama

Le 26/01/2018 à 12:09Mis à jour Le 26/01/2018 à 18:28

Les équipes de france masculine et féminine ont bien commencé le Rugby Sevens à Sydney.

Les Bleus ont bien entamé leur tournoi en dominant les Gallois lors de leur match d’ouverture. Les Français ont réussi à prendre très rapidement le contrôle du ballon et à faire gonfler le score dès qu’ils en avaient l’occasion. 4 essais de Veredamu (2 fois, Dall Igna et barraque, permettaient aux Bleus d’atteindre la mi-temps avec sur le score de 24 à 0. Le début du 2e acte vit les Gallois d’avoir plus de possession et les défenseurs Français commencèrent à manquer des placages. Cela permit aux Gallois de marquer deux essais. Mais les Français surent resserrer leur jeu et reprendre le contrôle du ballon pour finir avec un dernier essai de Veredamu pour un score final de 31 à 12. Demain, les Français joueront leur qualification pour le tableau principal contre l’Argentine et le Kenya. Les Argentins sont sorti vainqueurs de leur match contre les Kenyans sur le score de 7 à 5.

Dans ce tournoi masculin, les favoris ont tout de suite établi leur domination d’entrée en s’imposant souvent largement contre leurs adversaires respectifs, le plus gros score revenant à la Nelle Zélande face à la Russie battue sur le score de 61 à 0.

Les Françaises en quart

La première journée du tournoi de Sydney à 7 donnait la part belle aux femmes puisque celles-ci ont disputé leurs matches qualificatifs alors que les hommes n’ont joué qu’un match. Et les Françaises ont fait bonne impression, se qualifiant facilement pour les quarts de finale où elles affronteront les Canadiennes. En match d’ouverture, les partenaires de Fanny Horta ne firent qu’une bouchée de la Papouasie Nelle Guinée, l’emportant sur le score de 50 à 0 avec 7 essais à la clef (Pelle, Neisen, Amédée, Grassineau, Guerin et Coutouly par 2 fois). Le deuxième match, contre l’Espagne, vit les Bleues l’emporter sur le score de 22 à 0, avec 4 essais de Kemba 2, Guerin et Biscarat. L’entraineur, David Courteix, ne pouvait que se féliciter de la performance de ses filles : "2 victoires méritées qui reflètent la preparation sérieuse du groupe, leur application et leur concentration."

Malheureusement, le 3e match de la journée, contre les championnes olympiques australiennes prit une toute autre tournure. Sans doute un peu tétanisées par l’enjeu, surprises par la vitesse d’exécution des Australiennes, les Françaises ont vécu un cauchemar, s’inclinant sur le score de 43 à 0. L’analyse de David Courteix ne laissait pas la place à la moindre équivoque : "Nous avons connu un passage à vide total sur ce dernier match et, à 7 comme tout va très vite, le score a enflé trop rapidement. Du coup nos joueuses sont revenues à des attitudes individuelles et ont lâché mentalement. Elles ont pu voir la différence de niveau entre l’Hémisphère Nord et les équipes du Sud qui jouent beaucoup plus vite. Mais nous sommes en quart et, à 7, tout peut changer très vite. Donc nous allons nous concentrer sur ce quart contre les Canadiennes."

Les quarts :

Australie - Espagne

Angleterre - Russie

Nelle Zélande - Irlande

Canada - France

Contenus sponsorisés
0
0